Coffret Signature - Recettes et produits de chefs par Académie du Goût

Ramadan : 50 recettes pour rompre le jeûne

Par Catherine Lasserre - 17 juin 2015 - Mis à jour le 11 mai 2018
Variations autour...

Le ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Durant cette période prompte à la sagesse, le repas (entre autres choses) est interdit de l'aube au coucher du soleil : il s'agit du jeûne, l'un des cinq piliers de l'Islam. Mais c'est aussi un mois de convivialité où manger est un moment de communion avec ses proches. Découvrez nos recettes de l'entrée au dessert.

Crédits : DR - FotoliaDattes pour rompre le jeûne

La tradition veut que le jeûne soit rompu en mangeant quelques dattes et en buvant un verre de lait. Libre à vous, ensuite, de constituer votre menu spécial ramadan pour enfin profiter d'un bon repas après une longue journée de restrictions. Voici nos idées recettes qui font la part belle aux recettes du Maghreb pour profiter de ce moment en famille.

Les bricks (ou briouats) et autres boureks sont des entrées typiques du Maghreb consommées tout au long de l’année mais qui deviennent un hit en période de ramadan (elles accompagnent généralement la chorba, voir ci-dessous). Ces entrées qui se présentent sous la forme de petites bouchées ou de gros chaussons garnis de divers ingrédients, se composent de feuilles de brick et de garnitures aussi diverses que variées. A la viande hachée avec les boureks et les briouats à la kefta, ou à l’agneau avec les doigts de Fatma. On peut remplacer la viande rouge par de la volaille voire par du poisson, le thon en tête. Pour les végétariens, les brick au chèvre et les briouats de pomme de terre sont à considérer. Pour les amateurs de légumes, les beignets de courgettes et d’aubergines ainsi que les quiches ou les tourtes de légumes sont de bonnes options. Et pour un brin d’originalité, tentez cette recette de tarte tatin aux légumes d’été signée Alain Ducasse.

Un repas de ramadan sans soupe ? Inimaginable. Les Algériens ne jurent que pour la chorba, une soupe à base de viande de mouton ou d’agneau cuite avec des légumes, des vermicelles ou du frik. Il existe une multitude de variantes comme cette chorba au bœuf et aux haricots blancs. Les Marocains, eux, ne résistent pas à l’appel de la harira, une soupe de tomates épicées préparée avec des légumineuses et la viande de son choix. C’est en revanche le poisson qui est à l’honneur chez les Tunisiens, en témoigne cette soupe de poisson de la ville côtière de Sfax. Et pour faire le plein de fibres tout en légèreté, optez pour cette crème de petits pois glacée.

Pour les salades, restons du côté des légumes secs avec ces recettes vidéo de salade d’haricots verts aux champignons de Paris ou d’haricots coco et pois chiche. Si vous penchez plus vers des féculents, cette salade fraîche de semoule aux légumes est faite pour vous. Les épices vous sont indispensables ? Tournez-vous vers, soit une salade méchouia - salade froide aux poivrons grillés et à la tomate - parfumée à la coriandre, soit vers une salade de carottes relevée de cumin ou de chermoula.

Le couscous peut très bien trouver sa place sur une table en période de ramadan, mais un plat remporte tous les suffrages : le tajine. En version sucrée-salée, le choix peut se porter vers un tajine d’agneau aux abricots et raisins secs, vers un tajine aux pruneaux parfumée au gingembre et à la cannelle ou vers un tajine de poulet au citron confit. Si vous n’êtes pas adeptes de saveurs aigres-douces, privilégiez un tajine de viande aux légumes d’été ou un tajine au thon et au rouget.

Si les plats en sauce comme le tajine peuvent vous sembler lourds et longs à cuisiner, optez pour ces boulettes d’agneau aux lentilles corail servies avec une sauce au fromage blanc et aux épinards, ou pour cette recette de falafels signée Julie Andrieu. Une recette végétarienne facile à réaliser tout comme ces mini légumes farcis au millet. Et pour des accompagnements simplissimes à préparer, regardez du côté de ces vidéos présentant deux versions d’une recette de galette de pommes de terre : l’une moelleuse, l’autre croustillante.

On retrouve les fameuses bricks pour clôturer le repas en beauté mais en version sucrée : au miel et aux amandes d'un côté, aux pommes et aux raisins secs de l'autre. Les plus gourmands seront ravis avec le pendant marocain du millefeuille français : la pastilla au lait. Aux côtés des incontournables cornes de gazelles, de jolies salades de fruits aux couleurs bigarrées peuvent s’ajouter comme cette salade d’orange parfumée à la cannelle et à la fleur d’oranger ou celle aux pommes et fruits de la passion. Mention spéciale à la salade de grenade, dattes et abricots secs que propose Julie Andrieu.

Juste avant l’aube et pour emmagasiner plus de force, les crêpes aux mille trous (ou baghrirs) ainsi que la mouna, cette brioche marocaine ou les sfenjs - des beignets légers sans œufs - vous donneront du baume au cœur pour bien commencer la journée. Pour vous rafraîchir tout en vous sustentant au moment du dessert, essayez cette recette de crème brûlée sans cuisson à la vanille et à la cardamome réalisée en vidéo par Akrame Benallal. Mieux encore, optez soit pour un frozen yogurt et son coulis de fruits rouges, soit pour un granité à la fraise ou plus original un sorbet au thé vert servi avec des pêches au sirop.

En effet la fraîcheur sera sans aucun doute la sensation recherchée durant ce mois de ramadan qui tombe en plein été. Se désaltérer une fois le soleil couché sera le premier réflexe. Si l’eau est à privilégier et le thé à la menthe plébiscité, d’autres alternatives existent aux sodas trop sucrés. Pensez au pouvoir désaltérant de la citronnade, boisson qui accompagne volontiers un couscous sucré, le mesfouf. Ou du café préparé en granité. Côté jus de fruits, faites le plein de vitamines grâce à des associations de saveurs efficaces comme l’orange et la carotte. Une combinaison gagnante enrichie avec du lait d’amande. Pour un peu plus de peps, tournez-vous vers cette recette de cocktail multifruits dont vous garderez la base mais sans rajouter l’alcool !

Toutes les actus