Frik (freekeh, freeké ou freek)

Frik (freekeh, freeké ou freek)

Quelle que soit sa graphie, le frik, freekeh, freeké, freek ou même farik, est un cousin du boulgour. C’est aussi un blé dur mais vert car il est récolté avant sa maturité. Les épis sont ensuite légèrement brûlés pour stopper la germination des grains, puis séchés au soleil. Les grains restent entiers ou sont concassés. Le frik est très tendre, a une saveur assez sucrée et un petit goût de fumée. Très utilisé dans la cuisine orientale depuis des millénaires, le frik entre dans la composition de nombreuses recettes salées ou sucrées.

On peut acheter du frik en ligne, dans des épiceries orientales ou spécialisées en cuisine du monde.

Compter un verre de frik pour 5 verres d’eau. Le cuire comme le riz entre 10 et 15 minutes.

Le frik entre dans la composition de la traditionnelle « chorba frik », une soupe traditionnelle algérienne, parfumée à la coriandre, à l’oignon, à la menthe dans laquelle on retrouve de la viande d’agneau. Il peut sinon remplacer le boulgour, le riz ou le quinoa dans la plupart des recettes.

Le frik se conserve plusieurs mois dans un bocal hermétique. Se reporter à la date limite de consommation.

Le frik est riche en fibres et en protéines. Il a une bonne teneur en fer, en zinc, en potassium et en calcium.

Abonnement premium

Accédez aux meilleures recettes des chefs

Découvrez les 6 000 meilleures recettes de la gastronomie française

Apprenez les secrets des plus grands chefs

Progressez en reproduisant les gestes des cuisiniers avec nos 2 000 vidéos

Sans engagement