Comme la graisse d’oie, la graisse de canard se révèle être un merveilleux substitut aux autres matières grasses tels que l’huile d’olive et le beurre. Composée de gras mono insaturés (acides gras sources d’énergie permettant de baisser le mauvais cholestérol et d’augmenter le bon), la graisse d’oie protège des risques cardiovasculaires. Toutefois, cette graisse qualifiée de bon gras ne doit être utilisée que pour une consommation occasionnelle. Elle donnera d’ailleurs une note savoureuse et parfumée aux légumes sautés, aux pommes de terre rissolées et aux viandes grillées.

On peut se procurer de la graisse de canard dans les commerces ou directement auprès de producteurs. Elle est conditionnée en conserve, en bocal et même sous-vide. La choisir avant tout sans agents additifs ni conservateurs.

La graisse de canard peut remplacer l’huile et le beurre dans de nombreuses préparations. On peut faire rissoler des pommes de terre ou frire des frites ou des nems dans cette graisse ou en mettre dans une soupe pour relever le goût. Outre la viande de canard, la graisse de canard peut également servir à confire d’autres viandes, en particulier les abats comme les joues de bœuf par exemple.

En conserve, la graisse de canard peut être consommée après plusieurs années. Après l’ouverture d’un bocal, la graisse peut se conserver jusqu’à un mois au réfrigérateur.

La graisse de canard est par définition grasse et calorique. Elle ne contient aucune trace de protéines, de glucides et de fibres. Elle est en revanche source de vitamine E.

Les recettes

Par et 1 autre chef