L’oignon blanc est le bulbe issue d'une plante potagère qui porte le même nom et qui est de la famille des alliacés (comme l’ail). L’oignon blanc est utilisé comme légume et condiment mais moins fréquemment que l’oignon jaune car on ne le trouve qu’au printemps et en été. Son odeur est assez forte mais sa saveur est moins piquante, plus douce que celle de l’oignon jaune et de l’oignon rouge. Il est cueilli avant sa complète maturité.

L’oignon blanc s’achète au rayon légumes des grandes surfaces ainsi que chez les primeurs. Il doit être exempt de toute moisissure, avoir une couleur blanche bien franche.

L’oignon blanc s’épluche plus facilement que l’oignon jaune. Cet épluchage suscite moins de larmes que celui de l’oignon jaune : en effet l’oignon blanc contient moins de substances volatiles et irritantes, surtout quand il est conservé au réfrigérateur, donc froid. L’épluchage sous un filet d’eau ou mieux encore dans une bassine remplie d’eau limite les larmes. Mais, il est ensuite difficile d’y échapper, lorsque l’oignon blanc doit être ciselé.

L’oignon blanc se fait toujours revenir, à feu moyen car il noircit vite, dans une casserole ou une poêle avec un peu d’huile et éventuellement de beurre. Selon les recettes, on ajoute ensuite de l’eau ou un autre liquide (vin blanc, fond etc.). Plus l’oignon est coupé finement, plus sa cuisson sera évidemment rapide. En revanche, plus la cuisson est longue, plus le parfum et la saveur piquante diminuent.

Cru, l’oignon blanc se déguste en salade. Il peut également servir à réaliser du confit d’oignon, de la soupe à l’oignon ou encore une pissaladière. Plus généralement, l’oignon blanc peut servir de condiment dans de très nombreux plats sautés, mijotés ou rôtis.

L’oignon blanc est fragile, il se conserve 1 semaine environ dans le bac à légumes du réfrigérateur.

L’oignon est un « alicament » naturel. Il a toujours été considéré, depuis des temps immémoriaux, autant comme un aliment que comme un médicament. Il renferme des vitamines et des sels minéraux : il est une des meilleures sources en sélénium (anti oxydant important luttant entre autres contre le vieillissement) de notre alimentation.

L’oignon a une action bénéfique sur le système cardiovasculaire. Il inhibe (surtout quand il est frais, ce qui est le cas des oignons blancs) l’agrégation plaquettaire d'où un moindre risque de formation de caillots. Il exerce aussi une action hypoglycémiante par ses composés soufrés (50 mg pour 100 g) et la diphénylamine (la substance volatile qui irrite les yeux) dont il est riche. Enfin, l’oignon s'oppose à la prolifération microbienne, et joue ainsi un rôle anti bactérien. C'est pourquoi, depuis des lustres, on met toujours de l’oignon dans une marinade. Cru, l’oignon blanc, moins riche en composés soufrés, est assez digeste, contrairement à l’oignon jaune.

Les recettes