L’oignon rouge est plus rare que l’oignon blanc ou l’oignon jaune. Son goût est plus subtil et sa saveur est légèrement plus sucrée que celle de l'oignon jaune. Son parfum fait de lui un véritable allié des salades et crudités car il est bien meilleur cru.

L’oignon rouge s’achète au rayon légumes des grandes surfaces ainsi que chez les primeurs.

La cuisson des oignons rouges n’est pas recommandée car ils perdent alors une bonne partie de leur parfum et deviennent assez fades. On peut toutefois réaliser un confit d’oignons rouges au bon goût sucré à tartiner sur un morceau de pain grillé.

L’oignon rouge se consomme surtout cru. Peu piquant, il a une saveur légèrement sucrée qui se marie très bien avec des crudités. On peut également en parsemer quelques rondelles dans un burger ou sur une pizza. Outre son bon goût, sa jolie couleur permet d’égayer de nombreux plats.

L’oignon rouge se conserve plusieurs jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Les oignons rouges ont des propriétés nutritionnelles supérieures à celles de tous les autres oignons qui en sont déjà bien pourvues puisque ce sont des « alicaments » naturels. Tous les oignons renferment des vitamines et des sels minéraux : ils sont une des meilleures sources en sélénium (anti oxydant important luttant entre autres contre le vieillissement) de notre alimentation.

Les oignons rouges sont de plus riches en antioxydants ce qui renforce leur action bénéfique sur le système cardiovasculaire. Ils inhibent (surtout quand il sont frais, ce qui est le cas des oignons rouges) l’agrégation plaquettaire d'où un moindre risque de formation de caillots.

Il existe plusieurs variétés d’oignons rouges. Il y a les oignons rouges de Brunswick qui sont en forme de figue, forme d'une figues, les oignons rouge plats d’Italie, les oignons doux de Toulouse (assez rares), les oignons de Simiane ou de Florence, au bulbe rouge foncé, très gros et allongé. Le rosé de Roscoff, rouge rosé, vient de Bretagne et possède une AOP (appellation d’origine protégée).