Condiment d’origine naturelle obtenu par évaporation de l’eau de mer, le sel marin se retrouve sous plusieurs formes : fleur de sel, sel fin ou gros sel. Le gros sel, souvent moins immaculé que le sel fin (celui de la côte Atlantique est gris), est plus grossier car non raffiné et non lavé. Encore chargé de parfum marin, il apporte toute sa saveur aux plats qu’il accompagne.

Les sels de terroir sont à chercher du côté de la Guérande, la Camargue, l’île de Ré ou Noirmoutier.

Le gros sel est tout indiqué pour préparer des poissons ou des viandes en croûte de sel. Il permet aussi de saler l’eau de cuisson. Mais le gros sel n’a pas de raison d’être boudé en tant que sel de table : il peut être présenté dans une jolie coupelle pour accompagner un pot au feu.

Conserver le gros sel dans un récipient en verre ou en bois à l’abri de la lumière.

Le sel est dépourvu de toute valeur nutritive. Il permet néanmoins de fluidifier le sang, de réguler la teneur en eau du corps humain et de favoriser la digestion. Le gros sel contient des oligoéléments et du magnésium.

Les recettes

Par et 1 autre chef