La pomme de terre charlotte est une variété française créée au début des années 1980. Sa peau fine révèle une chair jaune et ferme. La charlotte se déguste chaude et entière avec une raclette par exemple, mais elle se fait aussi rissoler.

La peau des pommes de terre charlotte doit être lisse et sans éraflures. Ecarter les pommes de terre germées.

Brosser et rincer soigneusement vos pommes de terre charlotte sous l'eau claire afin d'éliminer les éventuels résidus de terre. La peau fine des pommes de terre charlotte, notamment primeur (cueillies avant maturité) se consomme sans problème.

La pomme de terre charlotte offre une très belle tenue à la cuisson.

Cuite à l'eau ou à la vapeur, elle accompagne les raclettes ou sert de base à la réalisation de la tartiflette savoyarde. Pelée et coupée en dés, la pomme de terre charlotte se déguste en salade, agrémentées de cornichons, aneth ou crème fraîche relevée de moutarde. Rissolée ou mijotée, la pomme de terre charlotte ne se délitera pas.

Les pommes de terre charlotte se conservent jusqu'à un mois dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière afin d'éviter qu'elles ne germent.

Bien qu’elle soit assez riche en glucides, la pomme de terre charlotte est naturellement pauvre en calories car elle ne contient pas de lipides. Elle renferme aussi des protéines, des fibres, des sels minéraux, quelques vitamines du groupe B et un peu de vitamine C. La pomme de terre charlotte conserve toutes ces qualités lorsqu’elle est consommée nature, cuite à l’eau ou à la vapeur. Elle absorbe du gras lorsqu’elle est préparée avec de l’huile et/ou du beurre et devient alors plus calorique.

Les recettes