Le basilic est une plante condimentaire qui produit des feuilles et des fleurs toujours très parfumées. Non seulement le parfum mais aussi la taille et la couleur des feuilles sont très différents d’une variété à l’autre. Il ne s’appelle pas « pistou », comme certains le nomment parfois, mais il en est l’ingrédient essentiel.

Dans nombre de pays et de religions, le basilic a une connotation sacrée : les Grecs orthodoxes en disposent au pied des autels, et c’est l’herbe qui poussa autour du tombeau du Christ après sa résurrection. Pour les Romains, le basilic était un symbole de l’amour, mais aussi une plante médicinale capable de traiter l’épilepsie et la dépression. Il apparut en France vers le XIIe siècle. Au cours du XVe siècle, il se répandit dans toute l’Europe méridionale. Il arriva ensuite en Angleterre et aux États-Unis où il fut cultivé à partir du XVIIe siècle. Il est de nos jours produit partout dans le monde. Le basilic fut longtemps une plante médicinale avant d’être utilisé dans la cuisine.

Le basilic se trouve frais toute l’année, mais aussi ciselé et surgelé, séché et broyé. Transformé en pistou, il s’achète en pot. Frais, ses feuilles doivent être d’une couleur vive, brillantes, sans taches apparentes, non oxydées, et dégager une odeur franche et agréable. Les tiges doivent être fermes et rassemblées en bouquet, emballées dans un sac plastique et sans excès d’humidité.

Les feuilles du basilic se détachent au dernier moment avant son utilisation. Elles se sèchent avec du papier absorbant avant d’être ciselées, ceci afin d’éviter leur oxydation.

Le basilic, dont l’arôme est très volatil, s’ajoute toujours au dernier moment, et il ne doit pas cuire.

Produit star des cuisines italienne et provençale, le basilic se pile dans un mortier avec des pignons, de l’ail, de l’huile d’olive et du parmesan pour préparer le fameux pistou. Celui-ci, ou le basilic frais, s’ajoute dans des pâtes, des salades et la soupe du même nom. Le basilic est aussi largement employé dans les cuisines asiatiques.

Il aime aussi les fruits : on le retrouve dans la tarte au citron ou avec des framboises.

Au réfrigérateur, enveloppé dans un papier légèrement humide ou dans un sac de congélation. Les feuilles peuvent être détachées et congelées, ou bien hachées et conservées dans un mélange d’huile d’olive et de gros sel.

Le basilic est riche en carotène antioxydant. Il contient aussi des vitamines du groupe B, un peu de vitamine C et des sels minéraux. En phytothérapie, il est utilisé pour faciliter la digestion, calmer les maux de gorge et tonifier l’organisme.