La vanille est le fruit du vanillier, une plante grimpante de la famille des orchidées. Elle fut découverte au Mexique au XVIème siècle par les Conquistadors en même temps que le cacao. Ses fleurs produisent de longues gousses minces et vertes contenant de minuscules graines. Mais avant que la gousse de vanille, moelleuse et brun foncé, n’existe, un long travail est nécessaire. Une fécondation manuelle et un affinage soigneux expliquent que la vanille soit une des épices les plus chères du monde.

La vanille s'achète en supermarché ou en épicerie fine pour des gousses de qualité. Les gousses mesurent de 14 à 28 cm quelle que soit leur origine. Leur poids varie en fonction du taux d’humidité. La vanille noire (3 à 5 g) est la plus prestigieuse et la plus souple. Elle est plus humide que la vanille brune ou TK (2 à 4 g) , elle aussi de très bonne qualité mais un peu moins humide. Elle est brune avec des traces rougeâtres comme la vanille rouge, de qualité assez moyenne. La vanille fendue est une gousse qui s’est naturellement fendue à sa maturité. Elle offre les mêmes qualités que la noire et la brune tout comme la vanille givrée ou cristallisée : la vanilline s’est cristallisée lors de sa conservation mais ce givrage peut avoir été obtenu artificiellement en plongeant les gousses dans un bain de vanilline synthétique, ce qui permet de recycler des gousses de moindre qualité.

Les gousses de vanille conditionnées dans un récipient fermé par un bouchon de liège sont à éviter car celui-ci favorise la moisissure. Sinon, on les trouve conditionnées en poche plastique alimentaire et sous atmosphère modifiée, en sachet sous vide, en blister, en bocal, en boîte ou en tube d’une gousse.

La vanille se décline en extrait naturel ou en essence (au moins 2 g de vanilline par kilo), en arôme naturel (contient au moins 90 % de vanilline) ou synthétique et en sucre vanillé (sucre aromatisé avec de l’arôme de vanille artificiel). On trouve également du sirop de vanille ou de la pâte de vanille (vanille en poudre mélangée avec du glucose, de l’eau et divers additifs).

Avant son utilisation, une gousse de vanille est généralement « fendue et grattée », comme on l’indique dans les recettes : elle s’incise dans le sens de la longueur avec la pointe d’un petit couteau et les graines se recueillent en passant délicatement la lame sur toute la surface de la gousse.

La vanille est l’épice la plus employée en pâtisserie. Elle aromatise nombre de crèmes, de flans, d’entremets, de compotes, de confitures, de coulis et de gâteaux. Et la glace à la vanille est la plus courante. Mais elle fait aussi de subtiles interventions dans la cuisine, aromatisant discrètement un gibier, des crustacés, une volaille, des légumes ou un tajine. Après son utilisation, une gousse de vanille s’essuie, se rince, se sèche et se conserve pour décorer une assiette.

Les gousses de vanille se conservent au sec, à l’abri de l’air et de la lumière, dans une boîte en fer ou un bocal (sans bouchon de liège), liées en petites bottes pour préserver leur humidité et conserver leur souplesse. On peut aussi les mettre sous vide et les stocker dans un endroit obscur, ou encore les congeler dans un emballage plastique.

La vanille n’a aucune vertu nutritionnelle particulière, les quantités consommées étant, de surcroît, toujours minimes. Mais, comme beaucoup d’épices, elle a eu la réputation d’être aphrodisiaque, en particulier à la cour de Louis XIV.

Trois grandes variétés de vanille sont cultivées dans différents pays. La vanille Bourbon (Vanilla fragrans ou Vanilla planifolia) est la plus chargée en vanilline. Elle vient de Madagascar, de La Réunion et des Comores. Celle provenant du Mexique, des Indes, de l’Ouganda, de l’Indonésie ou des îles Tonga sont de même espèce mais n'ont pas droit à l’appellation « Bourbon ».

La vanille de Tahiti (Vanilla tahitensis J.W Moore) possède des gousses plus épaisses. Cultivée en Polynésie française, elle est moins chargée en vanilline mais contient de l’héliotropine qui lui donne un parfum particulier. Divers crus existent : Bora, Tahaa et Raiatea. Le vanillon, ou vanille banane (Vanilla pompona Shiede) a des gousses courtes et grosses qui contiennent peu de vanilline. Assez peu cultivée, on la trouve en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane et au Brésil.