Le ras el hanout est un mélange d’épices très utilisé dans la cuisine du Maghreb. Il existe de nombreuses recettes de ce mélange mais les ingrédients de base sont généralement le curcuma, le poivre noir, le cumin, la cannelle, la noix de muscade, la cardamome, les graines de coriandre, le piment et le gingembre. On peut également y trouver du galanga, du carvi, du fenugrec, du fenouil, des clous de girofle ainsi que des fleurs séchées, comme par exemple des pétales de rose ou de la lavande. Le ras el hanout peut contenir jusqu’à une trentaine d’ingrédients.

On trouve du ras el hanout en grandes surfaces ainsi que dans les épiceries orientales. Il est vendu moulu, en vrac ou déjà conditionné dans de petits récipients en verre. Les prix du ras el hanout varient en fonction des ingrédients incorporés dans le mélange.

Le ras el hanout peut être dilué dans un bouillon de légume ou de volaille ou servir à la confection d’une marinade. Ce mélange d’épices étant très parfumé et un peu piquant, il est conseillé de le doser précautionneusement.

Avec son parfum corsé et sa note pimentée, le ras el hanout est un mélange d’épices incontournable de la cuisine maghrébine. On le retrouve traditionnellement dans le couscous, les tajines et les pastillas. Plus généralement, il parfume agréablement les légumes, le riz, les poissons et les viandes comme le mouton, l’agneau ou le poulet. On peut également le retrouver en pâtisserie car il s’accommode très bien avec les amandes et le miel, deux ingrédients phares de la pâtisserie moyen-orientale.

Afin que le ras el hanout ne s’oxyde pas, il faut le conserver dans un récipient hermétique, à l’abri de l’air, de la chaleur et de la lumière. De cette manière, on peut le garder plusieurs mois sans que son goût ne soit altéré.

La composition du ras el hanout étant complexe, on prête de nombreuses vertus à ce mélange d’épices, notamment celle de réchauffer le corps en hiver.

Les recettes

Par et 1 autre chef