Il ne faut pas confondre pomélo et pamplemousse, bien qu'on ait l'habitude de désigner le pomélo en l'appelant, à tort, pamplemousse. S'ils sont cousins - ils appartiennent tous deux à la famille citrus, c'est-à-dire les agrumes - ils sont bel et bien différents.

Le nom botanique du pamplemousse est Citrux maxima. Il est issu du pamplemoussier. Le fruit mesure de 11 à 17 cm de diamètre, est en forme de poire. Il a une peau qui évolue entre le jaune et le verdâtre. Sa pulpe est assez amère et acidulée, pas ou peu mangeable. Il est cultivé en Thaïlande, en Malaisie, en Indonésie, au Vietnam et aux Antilles.

Le pamplemousse fut découvert en Jamaïque vers 1800, par les Hollandais. Son nom vient d'ailleurs du néerlandais "pomplemoes", qui signifie "gros citron", ce fruit était alors immangeable. Bien qu'on ne lui ait pas encore découvert la vitamine C, on lui soupçonnait pourtant des vertus médicinales importantes.

La Compagnie néerlandaise des Indes Occidentales transporta des arbustes jusque dans ses comptoirs des Antilles à la fin du XVIIème siècle pour les y replanter. Et là, à la Barbade, les pollens d'un jeune pamplemoussier et ceux d'un oranger se mêlèrent et le mariage donna naissance à un arbre d'une nouvelle espèce qui plus tard sera baptisé pomélo.

Il est difficile de trouver de véritables pamplemousses, puisque sous cette appellation, ce sont en général des pomélos que l'on trouve dans le commerce. Mais le citrus maxima se distingue aussi par son aspect : piriforme, il affiche des couleurs moins éclatantes. On ne le trouvera que rarement en grande surface, mais il est possible de le trouver dans certains magasins exotiques ou chez un primeur averti.

Le pamplemousse est utilisé pour les fruits confits et les marmelades.

Le pamplemousse se conserve une semaine à température ambiante et jusqu’à cinq semaines s'il est au réfrigérateur.

Sa valeur nutritionnelle n’a strictement aucune importance étant donné que l’on consomme le pamplemousse essentiellement en fruit confit et en marmelade : le sucre dont il est alors généreusement imprégné prend le pas. Néanmoins, nombre de vertus médicinales sont attribuées au « pamplemousse » (en fait au pomelo), dont celle de faire maigrir, ce qui est absolument faux. Au point qu’il a donné son nom à un régime inutile et dangereux.

Le jus de pamplemousse (de pomelo) peut aussi ralentir l'effet de certains médicaments. C'est pourquoi il ne faut jamais les prendre avec un verre de « jus de pamplemousse ».

Les recettes