L’orange amère, également appelé bigarade car issue du bigaradier, est un agrume plus petit que l’orange douce. Sa peau orange est rugueuse, épaisse et teintée de vert. Sa chair est peu juteuse, acide et contient beaucoup de pépins. Elle est cultivée en Espagne (Séville) ainsi que dans le Sud de la France.

Plus difficile à trouver que l’orange douce, l’orange amère est parfois vendue au rayon fruits des grandes surfaces et chez certains primeurs. Comme pour tous les agrumes, l’orange amère doit être choisie ferme et lourde.

Son acidité ne fait pas de l’orange amère un fruit très agréable à déguster nature. Pour profiter au mieux de sa saveur, réaliser une marmelade, de la confiture ou encore du sirop. Elle entre également dans la composition d’un vin d’orange destiné à l’apéritif. Enfin, les zestes d'orange amère peuvent être confits. Cette confiserie pourra ensuite être recouverte de chocolat, comme les orangettes.

Les oranges amères peuvent se conserver plusieurs jours à température ambiante. Pour une conservation plus longue, les disposer dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Comme l’ensemble des agrumes, l’orange amère est une excellente source de vitamine C.

Les recettes