Pamplemousse rose ? Pamplemousse jaune ? Pomélo ? Les confusions autour de ce bel agrume sont légion. Le pamplemousse est le fruit du pamplemoussier (Citrus maxima), il est vert, amer et très peu consommé en France. Le pomélo est en fait un hybride de pamplemousse et d’oranger doux de Chine. Il est juteux, savoureux, rafraîchissant et possède une fine écorce jaune ou rose (parfois les deux). Mais, dans le langage courant, on le nomme presque toujours pamplemousse.

Le pomélo se choisit bien lourd, ferme, lisse et brillant. Si la peau doit être la plus fine possible, sa couleur n’est en revanche pas un très bon indicateur de qualité, puisqu’elle change selon les variétés. Plus la chair du pomélo est rouge, plus elle est douce et sucrée. Vous comptez utiliser le zeste du pamplemousse ? Choisissez-le non traité pour éviter les agents enrobants. On trouve aussi des suprêmes de pomélo surgelés, du jus pasteurisé ou surgelé (toujours appelé « jus de pamplemousse »).

Pour utiliser ses suprêmes en cuisine : trancher chaque extrémité du pomelo, le poser sur une planche et le peler à vif avec un couteau bien aiguisé en faisant glisser la lame de haut en bas en suivant la courbure du fruit, de façon à enlever la peau et la membrane blanche (ziste) qui est dessous. Puis, tenir le fruit dans une main, sans le presser, et détacher les quartiers en glissant la lame du couteau entre chaque quartier de part et d’autre de la membrane qui les sépare. Se tenir au-dessus d’un bol afin de récupérer le jus qui s’écoule inévitablement pendant cette opération.

Coupé en deux et saupoudré de sucre, le pomélo peut se griller légèrement, sous le gril du four.

Le pomélo se déguste le plus souvent tel quel, coupé en deux, en entrée ou en dessert. Dans ce cas, il est saupoudré de sucre et parfois passé sous le gril. Ses suprêmes se mêlent avec d’autres fruits dans une salade sucrée ou avec des crevettes, de l’avocat dans une salade salée, Elles peuvent se servir dans la coque évidée. Le zeste du pomélo s'utilise comme celui du citron. En pâtisserie, le pomélo et son jus entrent dans la préparation de glaces, de sorbets, de crèmes, de gâteaux et de divers entremets. Il se transforme aussi en confiture.

Le pomélo se conserve 8 jours à température ambiante et jusqu'à 2 semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Traité, il se conserve près de 3 semaines au réfrigérateur.

Le pomélo est riche en vitamine C : un demi-pamplemousse de 150 g, couvre 60 % des besoins quotidiens en cette vitamine. Il contient aussi des carotènes et des citroflavonoïdes (plus il est rose, plus il en est riche). Ceux-ci se combinant avec la vitamine C, le pomélo fait partie des aliments protecteurs contre la maladie cardio-vasculaire et certains cancers.

Mais il peut aussi ralentir l'effet de certains médicaments. C'est pourquoi il ne faut jamais les prendre avec un verre de jus de pomélo (dit pamplemousse). Sous son nom de pamplemousse, le pomélo a la réputation de faire maigrir, ce qui est absolument faux. Mais comme il contient peu de calories et qu’il est rassasiant, un demi-pomélo nature est une entrée idéale dans un régime hypocalorique.

Sur les marchés et en grande surface, on trouve des pamplemousses toute l’année grâce aux importations qui se succèdent. Les différentes variétés sont :

  • Marsh seedless : peau et chair jaune, sans pépins. De novembre à mai, il vient d’Israël, le reste du temps d’Afrique du sud.

  • Thomson : peau jaune et rose, chair entièrement rose. De décembre à mai, il vient de Floride et d’Israël, et en été de l’hémisphère sud.

  • Star ruby : peau jaune et rose foncé, chair d’un rouge assez intense. On le trouve seulement de décembre à mai en provenance de la Floride, du Texas et d’Israël.

Les recettes

Par et 1 autre chef
Par et 2 autres chefs