Délicate plante aromatique, l'aneth présente un goût anisé, plus subtil que celui du fenouil. Son feuillage, tout comme les graines issues des ombelles jaune clair, sont comestibles. L'aneth possède des vertus digestives et diurétiques. Il est très présent dans la cuisine d'Europe de l'Est et la gastronomie scandinave.

Pour une saveur optimale, dégustez l'aneth de juin à septembre.

Acheté en bouquet ou en barquette, il doit présenter un feuillage de couleur vert vif, souple au toucher. L'aneth cultivé en pot ou en pleine terre aura une saveur plus intense si ses brins sont coupés lorsque les ombelles de la plante sont en fleur.

L'aneth émincé au ciseau ou au couteau agrémente les marinades, papillotes de poisson, dips au fromage blanc et réveille les grillades. Quelques brins ciselés dans une salade de fruits estivale surprendront agréablement le palais. Conservé dans un flacon d'huile neutre, il parfumera délicatement les crudités.

Cette herbe fine parfume notamment le saumon gravlax suédois, les pickles anglais ou encore les cornichons polonais. L'aneth s'ajoute de préférence au dernier moment dans les plats cuisinés : une cuisson prolongée lui fait perdre son intensité aromatique.

Il doit être conservé au réfrigérateur, dans un linge humide ou une boîte hermétique, afin de ne pas sécher. Finement mixés, les brins d'aneth peuvent être congelés en portions, dans un bac à glaçon par exemple.

Cet ingrédient est très peu calorique : 43 kcal pour 100 grammes.

Les recettes