Le carrelet, également appelée plie commune, est un poisson plat vivant dans l’Atlantique et le Pacifique. Ce cousin de la barbue se distingue par sa peau brune tachetée d’orange. Le  Pleuronectes platessa mesure généralement une trentaine de centimètres pour un poids allant de 3 à 7 kilos. Attention toutefois : cette espèce est victime de la surpêche. Les quotas de pêche sont souvent dépassés, et en 20 ans, le nombre de géniteurs a été divisée par deux.

Le carrelet se consomme presque toute l'année, les basses saisons se situent en août et en novembre. La chair du carrelet doit être ferme et élastique. Elle doit également avoir une belle couleur. A noter que la plie est riche en arêtes et donne beaucoup de déchets : presque la moitié de son poids ne sera pas consommable.

Le carrelet se cuit entier ou bien en filets. Pour cela, commencer par découper la queue et les nageoires à l’aide de ciseaux. Ensuite, à l’aide d’un couteau filet de sole bien aiguisé, lever les filets en longeant l’arête centrale du poisson, sans en abîmer la chair.

Ce poisson supporte tous les types de cuisson : on le retrouve en friture, en grillade, poché ou encore cuit au four.

Le carrelet se prête bien à la recette meunière et sa chair est idéale pour réaliser des terrines de poisson.

Le carrelet se conserve 48h après sa sortie de l’eau. Il doit être consommé frais mais peut être congelé.

Le carrelet est un poisson maigre : 92 calories pour 100 grammes.

Les recettes

Par et 1 autre chef