Raisins flambés

Le raisin se décline sous toutes ses formes et se glisse dans des recettes aussi bien sucrées que salées. Flambé avec du marc de Bourgogne, le raisin associe ses notes fruitées au romarin, au thym et à la vanille. Un mariage savoureux et délicat à découvrir sans plus attendre.

Ingrédients (4 personnes)

Avant le début de la recette : préparation des raisins

  • 600 à 700 g de raisin noir et blanc

Préparation du miel

  • 1 c. à s. de miel de romarin
  • 1 cuillère d’eau
  • 1 gousse de vanille

Cuisson des raisins

  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • La gousse de vanille
  • 2 brins de thym
  • Les grains de raisins
  • Le miel vanillé
  • Huile d’olive

Finition et présentation

  • La poêle de raisins
  • 2 c. à s. de marc de Bourgogne

Préparation

Cette recette réservée aux abonnés premium
vous est exceptionnellement offerte.

Avant le début de la recette : préparation des raisins

Laver les raisins. Les sécher et détacher les grains. Les réserver dans un saladier.

Étape 1 : Préparation du miel

Dans un bol, verser le miel et l’eau. Ouvrir et gratter gousse de vanille. Ajouter les graines dans le miel et bien mélanger.

Étape 2 : Cuisson des raisins

Chauffer une poêle antiadhésive avec 1 c. à s. d’huile d’olive, la gousse de vanille et le thym. Déposer les grains de raisins et remuer pour bien pour les enrober. Cuire pendant 1 à 2 minutes. Verser le miel vanillé, mélanger à nouveau et cuire encore pendant 3 minutes.

Étape 3 : Finition et présentation

Verser le marc de Bourgogne dans une petite casserole. Le chauffer et le verser tout de suite dans la poêle. Flamber immédiatement. Bien remuer la poêle pendant le flambage. Servir tout de suite les raisins flambés dans la poêle ou les répartir dans 4 coupes.

Le conseil d’Alain Ducasse

Le nec plus ultra serait d’éplucher et d’épépiner les raisins. Plongez les raisins pendant 30 secondes dans de l’eau bouillante : ils s’éplucheront plus facilement. Les pépins se retirent avec la pointe d'un petit couteau ou un trombone déployé.

Le commentaire de Paule Neyrat, nutritionniste

Oui, mais si on élimine la peau et les pépins, on perd le bénéfice des tanins qui y sont concentrés et qui renferment les flavonoïdes et d’autres antioxydants bénéfiques pour la santé !

Cette recette est issue du livre "Nature Desserts" publié aux Éditions Alain Ducasse. Voir tous les crédits

Découvrez 5 000 autres recettes de chefs avec l’Abonnement Premium

Logo académie du goût

Sans engagement

Vous avez déjà un compte ? CONNEXION

Cette vidéo a été réalisée dans une cuisine habillée par nos partenaires

Guy Degrenne
Perene
Miele
Zwilling
Staub

Les autres recettes de Alain Ducasse