Les grains du raisin vont du violet clair, presque rose, au violet très foncé, presque noir, d’où son appellation. A l’intérieur, la chair est claire, transparente et contient plus ou moins de pépins. Ce fruit issu de la vigne possède un parfum plus soutenu que le raisin blanc. On le retrouve aussi bien dans des recettes salées que sucrées.

Un bon raisin noir est un raisin sans taches, à la peau bien lisse, de couleur uniforme. Les grains sont fermes et ne doivent pas être trop serrés sur la grappe, sinon il risque de vite s’abîmer. Celle-ci doit avoir une rafle bien ferme mais souple et pas sèche.

Le raisin noir se lave toujours juste avant d’être utilisé. La grappe entière se rince sous le robinet. Les grains sont ensuite séparés.

Le raisin noir se déguste tel, en grappe pour le dessert ou avec un plateau de fromages : il s’accorde particulièrement avec le fromage de chèvre. Il se sert aussi avec du jambon de Bayonne ou de Parme, Ses grains crus garnissent une salade de fruits ou de légumes. Le raisin noir se poêle pour accompagner un gibier ou une volaille. Il se transforme aussi en compote, peut garnir une tarte ou un clafoutis.

Il est possible de conserver le raisin noir plusieurs jours dans le bas du réfrigérateur, non lavé et stocké dans une boîte plastique. Mieux vaut le sortir du réfrigérateur environ 30 minutes avant de le manger car le froid inhibe ses saveurs.

Le raisin noir est un fruit très riche en antioxydants et plus particulièrement en flavonoïdes qui donnent leur belle couleur à sa peau, et en resvératrol. Il l’est également en sels minéraux et il contient pas mal de glucides. Ce qui en fait un excellent fruit pour la santé.

Comme pour le raisin blanc, le raisin noir comprend de nombreuses variétés. Les trois plus connues sont le Cardinal (plus rouge que violet), l’Alphonse Lavallée (gros grains noirs à la peau épaisse) et le muscat (petits grains noirs à la peau fine).

Les recettes