Recette offerte !

Voici un dessert commun à de nombreux pays arabes, du Moyen-Orient et jusqu’en Afrique du Nord. Si l’on en trouve dans toutes les bonnes pâtisseries, il est généralement préparé en famille, pendant la période du Ramadan. En Égypte, où il pourrait mériter le titre de dessert national, il est préparé sans crème ni fromage mais avec de la noix de coco râpée, des noisettes, des amandes et des raisins secs. En Palestine, d’où il semble originaire, et au Liban, il est farci d’un fromage frais qui s’apparente à notre ricotta ou brousse. Absolument irrésistible !

26
Ingrédients (4 personnes)

Préparation

Cette recette réservée aux abonnés premium
vous est exceptionnellement offerte.

Découvrir l'abonnement premium

Préchauffez le four à 160 °C (th. 5-6). Dans une petite casserole, mélangez le sucre avec 20 cl d'eau, puis portez à ébullition en remuant souvent. Ajoutez le jus de citron et continuez de remuer jusqu'à l'obtention d'un sirop – mais surtout pas d'un caramel – qui nappe le dos d'une cuillère. Retirez du feu, laissez tiédir puis mettez au frais.

Faites cuire les vermicelles 2 min dans de l'eau bouillante salée, égouttez et rafraîchissez-les rapidement. Pressez-les pour en extraire le maximum d'eau. Faites fondre le beurre et mélangez-le aux vermicelles.

Répartissez la moitié des vermicelles dans le fond de 4 petits ramequins. Disposez la ricotta sur le dessus puis recouvrez avec le reste de vermicelles. Tassez bien et enfournez. Laissez cuire 1 h, augmentez la température du four à 220 °C (th. 7) et laissez dorer encore 15 min.

Retournez les konafa sur les assiettes et arrosez-les de sirop. Servez immédiatement.

Cette recette est issue du livre "Julie cuisine le monde" publié aux Éditions Alain Ducasse. Voir tous les crédits

Découvrez 8 000 autres recettes de chefs avec l’Abonnement Premium

Logo académie du goût
Essayer un mois gratuitement

Sans engagement

Vous avez déjà un compte ? CONNEXION

L'Académie vous recommande

Par et 1 autre chef

Les autres recettes de Julie Andrieu