La tomate cerise est un type de variétés de tomates. Plus petites que les tomates « classiques » (leur taille varie de la taille d’une balle de ping-pong à celle d’une cerise), les tomates cerise, aussi appelées tomates cocktail (pour les plus grosses), peuvent être rouges, oranges, jaunes, rondes, ou oblongues comme les « cœur de pigeon ». Fraîches, acidulées et croquantes, elles sont aussi légèrement sucrées. La tomate cerise, originaire d’Amérique du sud où elle pousse encore à l’état sauvage, est en quelque sorte la mère de toutes les tomates actuelles : c’est à partir d’elle qu’ont été développées ensuite, par hybridations successives, des centaines de variétés de tailles différentes.

L’été reste la meilleure saison pour déguster les tomates cerise. De manière générale, elles doivent être lisses, exemptes de taches ou de meurtrissures. On les trouve en vrac sur les marchés, en barquettes chez les primeurs et dans les grandes surfaces. Les tomates cocktail (fruit moyen) pèsent entre 30 et 50 g, les tomates cerises de 15 à 20 g. On trouve plus rarement des tomates groseilles à très petits fruits : moins de 15 g. Les tomates cerises sont aussi vendues en grappe : dans ce cas celles-ci doivent être bien vertes, fraîches et odorantes.

Poêlées, elles sont cuites lorsque leur peau se craquelle. Au four, elles rôtissent en 10 à 15 minutes selon leur taille.

Les utilisations de la tomate cerise en cuisine sont multiples. Nature et crue, elle se grignote en apéritif, égaye une salade, se farcit souvent de fromage frais. Poêlée, elle garnit aussi bien des viandes, des volailles que des tartes ou des pizzas. Elle se confit dans du vinaigre et du sucre, en aigre-doux, se caramélisent pour se grignoter ainsi ou enjoliver une salade de fruits ou un dessert glacé.

La tomate cerise ne se conserve pas au réfrigérateur mais à température ambiante. Elles peuvent se congeler mais ne seront ensuite utilisables que pour des tartes, des quiches ou des clafoutis.

Comme toutes les autres tomates, la tomate cerise est pauvre en calories et riche de différents antioxydants (carotènes, vitamine C, vitamine E, lycopène et polyphénols) qui sont protecteurs des maladies cardiovasculaires et de certains cancers. Autant de raisons pour la servir à l’apéritif, d’autant plus qu’elle est assez rassasiante.

Si la « santorini », de l’île de Santorin, en Grèce, est particulièrement réputée, on trouve plusieurs variétés de tomates cerises rouges, oranges, jaunes, rondes ou en forme de poire. En hiver, elles viennent d’Israël, du Maroc ou d’Espagne.