Noyau du fruit du muscadier, la noix de muscade est une épice originaire de l’archipel des Moluques, en Indonésie. Elle est contenue dans une coque marron assez dure, elle-même entourée d’une membrane rouge-orangée appelée macis. Le parfum de la noix de muscade est très aromatique mais cette épice à la saveur chaude est à consommer avec modération. En grande quantité, elle est en effet considérée comme toxique.

La noix de muscade se vend entière ou moulue. Elle se trouve facilement au rayon épices et condiments des grandes surfaces. Aujourd’hui, la noix de muscade peut venir d’Indonésie mais aussi des Antilles, de Malaisie ou du Sri Lanka.

L’utilisation de la muscade moulue est simple : il suffit de la saupoudrer sur vos plats. Dans le cas contraire, se munir d’une petite râpe à petits trous. A noter que la noix de muscade entière est régulièrement commercialisée avec ce petit ustensile.

La noix de muscade peut être utilisée aussi bien dans des préparations salées que sucrées. Elle se marie notamment très bien avec la pomme de terre. On peut en ajouter une pincée dans un gratin dauphinois ou une purée par exemple. Cette épice entre également dans la composition de la sauce béchamel qu’elle relève avec subtilité. Elle parfume des recettes à base de fromage comme les quiches ou les soufflés. Dans une version sucrée, la noix de muscade peut être utilisée pour réaliser du pain d’épices. Enfin, une touche dans de la sangria ou du punch donnera un peu de panache aux cocktails.

Moulue, la noix de muscade se conserve dans un récipient hermétique à l’abri de la lumière et de la chaleur. Elle se conservera cependant mieux achetée entière. Sous cette forme, elle gardera en effet son parfum plus longtemps.

Consommée en petite quantité, la noix de muscade est conseillée en cas de troubles respiratoire et rhumatismal.

Les recettes