Le macis, épice originaire d'Indonésie, n'est autre que l'écorce renfermant la noix de muscade fraîche. Une fois séché et moulu, le macis, aussi appelé "fleur de muscade, prend une couleur orangée. Il s'utilise en cuisine comme la noix qu'il protège. Sa saveur, proche de la muscade, est néanmoins plus subtile et plus poivrée. Le macis possède en outre des vertus digestives et anti-nauséeuses.

Les huiles essentielles contenant l'arôme du macis étant très volatiles, il est préférable d'acheter la fleur de muscade entière ou bien brisée plutôt que moulue. Le macis est rare en supermarché. Il est préférable de se tourner vers les épiceries fines ou en ligne pour en trouver de belle qualité.

Il est conseillé de moudre le macis au fur et à mesure de ses besoins culinaires afin de préserver ses arômes.

Le macis ne craint pas les cuissons douces (vapeur, papillote, à l'étouffée) qui lui permettent de développer ses arômes.

Le macis s'utilise de la même façon que la noix de muscade, une pointe de raffinement en plus. Il parfume les poissons et viandes blanches, apporte une touche suave à la sauce béchamel, surprend agréablement le palais dans un dessert au chocolat ou bien une poêlée de fruits (pomme, pêche, ananas, melon). Mieux vaut éviter de l'associer à d'autres épices qui prendraient le dessus sur sa saveur délicate.

Le macis se conserve dans une boîte hermétique à l'abri de la chaleur et de l'humidité. Le macis moulu perd rapidement sa puissance aromatique. Mieux vaut n'en stocker qu'une petite quantité.

Abonnement premium

Accédez aux meilleures recettes des chefs à partir de 1€

Découvrez les 5 000 meilleures recettes de la gastronomie française

Apprenez les secrets des plus grands chefs

Progressez en reproduisant les gestes des cuisiniers avec nos 2 000 vidéos

Sans engagement