Énorme fruit d'une plante tropicale de la famille des cucurbitacées, la pastèque a une écorce épaisse et vert foncé, une chair rouge, rose ou blanche particulièrement aqueuse (d'où sa présence quasi permanente dans tous les pays chauds) et semée de gros pépins noirs. Elle s'appelle aussi « melon d'eau », traduction de son nom anglais qui est watermelon.

La pastèque est cultivée dans tous les pays chauds mais peu en France : on la trouve sur les marchés de mai à juin. Chine, Turquie, Iran, Brésil, Maroc, États-Unis, Égypte, Russie Espagne, Grèce sont les principaux producteurs.

Une bonne pastèque ne sonne pas creux quand on la tapote. Quelques taches jaunâtres sur son écorce signent une belle maturité.

La pastèque est commercialisée entière mais aussi en morceaux ou en purée surgelée. Les pépins de pastèque sont également commercialisés.

La pastèque peut se servir, salée et poivrée, arrosée d'un filet d'huile d'olive, avec du fromage de chèvre comme de la feta. Et dans une salade ou des brochettes de fruits. Elle se transforme en sorbet, en granité, en confiture, en coulis. L'écorce peut se confire.

En Chine, la pastèque s'accommode en beignets frits.

Elle se conserve au réfrigérateur ou en chambre froide : la chaleur accentuant son mûrissement, la chair devient alors farineuse.

La pastèque est à peine plus riche en eau que les autres fruits mais elle contient très peu de fibres et c'est ce qui donne cette impression de fruit très aqueux.

Elle contient un peu de glucides mais surtout beaucoup d'antioxydants, dont du lycopène, particulièrement bénéfique et de la vitamine C.

Deux grands types de pastèque existent : les rondes et les ovales. Parmi ceux-ci, les variétés les plus connues sont :

  • Sugar baby : la plus connue, a une peau bien verte et une chair rouge très sucrée.
  • Charleston : de forme allongée avec une peau vert marbré.
  • Miyako : striée et sa chair est souvent farineuse.
  • Moon and stars : écorce verte tachée de jaune, chair rouge sucrée.

Il existe aussi des hybrides, variétés sans pépins dont la première a été mise au point en 1949 aux États-Unis : Sweet wonder, chair rose, Rouge bouquet, chair rouge (cultivée surtout en Espagne).

Les recettes