Blanc-manger aux abricots, arlettes croustillantes

Premium
Crédits : Thomas Duval

Grand classique de la pâtisserie sicilienne, héritage de la cuisine médiévale. On trouvait alors des recettes de blanc-manger en Italie, en Catalogne, en France, en Angleterre et ailleurs. Ils se présentaient sous des formes et dans des compositions différentes, mais ils avaient la caractéristique commune de la blancheur, symbole de pureté. Au fil des siècles, le blanc-manger va disparaître de nombreuses traditions gastronomiques à l’exception de quelques lieux comme la Sicile où on le sert encore comme dessert. Voici notre interprétation.

Envie de découvrir la suite ? Accédez en illimité à cette recette et à plus de 5000 autres recettes de grands chefs, illustrées en vidéos et en pas à pas en souscrivant un abonnement Académie du Goût.
Ingrédients (10 personnes)

Préparation du lait d’amande

Préparation des arlettes

  • 200 g de feuilletage
  • sucre glace

Préparation

Étape 1 : Préparation du lait d’amande

Dans une casserole, verser l’eau, le lait et le sucre. Porter à ébullition. Retirer du feu. Incorporer la poudre d’amande et le kirsch. Passer au mixeur. Laisser reposer 12 heures au frais.

Étape 2 : Préparation du blanc-manger

Chauffer le lait d’amande sans le faire bouillir. Ajouter les feuilles de gélatine ramollies et égouttées.

Cette recette est issue du livre "Grand Livre de Cuisine Méditerranée" publié aux Éditions Alain Ducasse. Voir tous les crédits

Cette recette est réservée aux abonnés premium

Découvrez la suite et accédez
aux 5 000 recettes de chefs avec l'Abonnement Premium

Logo académie du goût
Vous avez déjà un compte ? CONNEXION

L'Académie vous recommande

Les autres recettes de Alain Ducasse