La pomme de terre Bintje est une pomme de terre à chair farineuse assez grosse de forme ovale et arrondie. Elle est née aux Pays-Bas au début du XXe siècle. Son créateur l’aurait ainsi baptisée en hommage à une de ses anciennes élèves, Bintje étant le diminutif de Bénédicte en néerlandais. Aujourd'hui cultivée dans le Nord de la France, la Bintje est la pomme de terre de prédilection pour réaliser des frites dorées et croustillantes. Mais elle se prête aussi à bien d’autres préparations.

Vérifier que les tubercules sont lisses et sans éraflures. Les acheter de préférence chez un primeur et les stocker en petite quantité.

Avant de les éplucher, brosser et rincer soigneusement les pommes de terre Bintje sous l'eau claire afin d'en retirer les éventuelles traces de terre.

La Bintje peut être frite, cuite à la vapeur, à l'anglaise, à la poêle ou au four.

La Bintje est la pomme de terre parfaite pour réaliser des chips et des frites légères et croustillantes. Les peler puis les trancher en frites régulières ou en très fines tranches. Eviter de les rincer avant cuisson. Afin d'obtenir des frites bien dorées, les faire frire une première fois dans un bain d'huile chauffée à 160°C puis une seconde fois, après les avoir égouttées, dans de l'huile à 180-190°C. La pomme de terre Bintje se prête également à d'autres préparations : purée, brandade, aligot, gratin, soupes, sautée, rôtie en cocotte ou au four, en gnocchi etc.

Les pommes de terre Bintje se conservent pendant plusieurs semaines dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière. Cette dernière active leur germination. Les entreposer dans une cagette à la cave.

Bien qu’elle soit assez riche en glucides, la pomme de terre Bintje est naturellement pauvre en calories car elle ne contient pas de lipides. Elle renferme aussi des protéines, des fibres, des sels minéraux, quelques vitamines du groupe B et un peu de vitamine C. Mais cette pauvreté en calories disparaît lorsqu'elle est cuite dans un corps gras, et surtout dans une friture (frites ou chips). Un échange se produit alors : de l'eau s'échappe tandis que les lipides de l’huile pénètrent dans la chair. Plus les pommes de terre sont coupées finement, plus cet échange est intense, plus elles deviennent riches en lipides.

Les recettes

Par et 1 autre chef
Par et 1 autre chef
Par et 1 autre chef