Haut de côte de chevreau

Haut de côte de chevreau

Le chevreau est une viande peu commune, par conséquent encore très peu consommée. Appelé « cabri », notamment dans les départements d’outre-Mer où sa consommation est populaire et répandue, la viande caprine n’est toutefois pas un aliment inconnue dans certaines régions comme la Corse ou les Midi-Pyrénées. Considérée comme une viande maigre, le chevreau présente une chair tendre au goût prononcé mais raffiné.

La période de consommation de chevreau est assez courte, sa consommation atteignant un pic aux alentours de Pâques tout comme l’agneau. Les chevreaux de boucherie sont abattus entre 4 et 8 semaines. Ce sont en grande majorité des chevreaux de lait. On en trouve chez son artisan boucher ou encore dans quelques supermarchés. Elle doit être d’un aspect rosé voire blanchâtre car si sa couleur vire vers le rouge cela signifie qu’il s’agit d’un chevreau ayant brouté (chevreau lourd).

Le haut de côte de chevreau est davantage destiné à être grillé ou rôti. Mais le chevreau est une viande nécessitant une cuisson à cœur. Sa cuisson est longue et lente pour parvenir à une viande cuite à point.

Badigeonner les côtes de chevreau de moutarde, de miel ou de marinades à bases d’huile d’olives, d’herbes aromatiques et d’échalotes par exemple pour les assaisonner.

La viande de chevreau se conserve 2 à 3 jours dans le réfrigérateur emballée dans son papier d’origine.

Le chevreau est une viande maigre donc pauvre en cholestérol et en calories.

Une partie de la production provient du Poitou-Charentes. La mention « Signé Poitou-Charentes » garantit d’ailleurs la qualité du produit.

Abonnement premium

Accédez aux meilleures recettes des chefs

Découvrez les 6 000 meilleures recettes de la gastronomie française

Apprenez les secrets des plus grands chefs

Progressez en reproduisant les gestes des cuisiniers avec nos 2 000 vidéos

Sans engagement