La farine de pois chiche est une poudre, de couleur blanchâtre, obtenue en broyant des graines de pois chiche. Cette farine est très populaire sur les pourtours de la Méditerranée ainsi qu’en Inde.

Encore peu répandue dans les supermarchés, la farine de pois chiche se trouve facilement dans les épiceries orientales ou dans les magasins bio.

Si on peut facilement remplacer la farine de blé par de la farine de pois chiche, cette dernière se prête plutôt mal à la pâtisserie et à la boulangerie. Sans gluten, elle ne permet pas aux pâtes, qu’elles soient à gâteau ou à pain, de lever. Le résultat est ainsi très compact et le goût plus prononcé qu’avec de la farine de blé. Elle est donc surtout utilisée pour réaliser des plats ou des galettes. En France, plus précisément dans la région de Nice et de Menton, la farine de pois chiche est utilisée pour confectionner la socca, une fine galette (appelée cade à Toulon ou encore « farinata » dans la région italienne de la Ligurie). Du côté de Marseille, elle entre dans la composition des panisses, des cubes de farines de pois chiche frits. De l’autre côté de la Méditerranée, en Algérie, elle sert à l’élaboration de certains plats comme la calentica et le ghribia. Au Liban, elle est la base de la recette du houmous et des falafels. Enfin, en Inde, cette farine permet de préparer la purée de pois chiche, un accompagnement très populaire notamment avec les curry et les biriyanis. Elle est aussi utilisée pour la confection des pakoras et des besan puda.

Comme toutes les farines, la farine de pois chiche doit être conservée dans un récipient hermétique, à l’abri de l’humidité et de la chaleur.

La farine de pois chiche contient des fibres, bénéfiques pour la santé intestinale. Par ailleurs, c’est un aliment riche en protéines végétales, en vitamines et en minéraux. Ne contenant pas de gluten, elle convient parfaitement aux personnes intolérantes.

Les recettes

Par et 2 autres chefs