La planche à découper est un support permettant de découper divers aliments avant leur consommation. Cet accessoire qui va de pair avec un bon couteau de chef est souvent en bois mais aussi en plastique ou en verre ou encore en fibre de papier.

La planche la plus répandue dans les foyers reste la planche en bois, choisir dans ce cas le hêtre ou le charme avec une épaisseur de plus de 2 cm pour une durée de vie allongée. Les planches à découper en verre trempé, beaucoup plus résistant que le verre normal, semblent se populariser : elles sont faciles à nettoyer et neutralisent les odeurs. Le seul bémol, ces planches émoussent un couteau beaucoup plus rapidement qu’une blanche en bois. Le matériau remportant tous les suffrages est le bambou. Cette fibre végétale résistante à l’eau est une barrière naturelle face aux bactéries. Pour plus d’ergonomie, des planches à découper pliables sont apparues pour faciliter le passage à la poêle des aliments découpés ou des déchets à jeter.

Il est recommandé d’avoir au moins deux planches différentes pour limiter les risques de propagation de bactéries : une pour les fruits et légumes, une autre pour les viandes. Les professionnels utilisent d’ailleurs des planches flexibles à découper aux codes couleurs différents pour éviter les contaminations croisées entre aliments crus et cuits de différentes natures. Ainsi le rouge pour la viande, le bleu pour le poisson, le jaune pour les produits laitiers et le vert pour les légumes.

Les recettes