Les spaghettinis sont des spaghettis très fins. Ils tirent leur nom de l’italien spago, ficelle. Ces longues pâtes de semoule de blé dur, toutes en finesse, sont un grand classique de la gastronomie italienne, qui rayonne depuis longtemps à travers le monde.

Dans certaines épiceries fines, on trouve des spaghettinis même importés directement d’Italie : un gage de qualité généralement fiable. Compter 60 grammes par personne en accompagnement, 100 grammes en plat unique.

Comme les spaghettis, on ne coupe traditionnellement pas les spaghettinis. On attend que la partie plongée dans l’eau bouillante soit ramollie par la cuisson pour ensuite pousser le reste de la pâte dans l’eau. Pour éviter qu’ils ne collent, il est possible de les cuire au bouillon ou avec une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Pour les pâtes, on compte généralement 10 grammes de sel dans un litre d’eau de cuisson pour 100 grammes. Le temps de cuisson exact des spaghettinis varie selon la marque du produit, il est précisé sur l’emballage et varie selon le résultat désiré, de al dente (tout juste cuites, encore fermes) à normal.

Ce sont les sauces qui feront la différence dans un plat de spaghettinis. Bolognaise, arrabiata, pesto sont quelques exemples d'accompagnement.

Les spaghettinis peuvent être conservés plusieurs mois entreposés dans un endroit frais et sec à l’abri de la lumière. Se fier à la date limite de consommation.

Les pâtes alimentaires sont composées de sucres lents, elles par conséquent une bonne source d'énergie en plus d'être riches en magnésium.

Abonnement premium

Accédez aux meilleures recettes des chefs

Découvrez les 6 000 meilleures recettes de la gastronomie française

Apprenez les secrets des plus grands chefs

Progressez en reproduisant les gestes des cuisiniers avec nos 2 000 vidéos

Sans engagement