La semoule de blé résulte de la fragmentation de grains de blé dur qui, contrairement au blé tendre, doit subir des transformations pour être consommé. Une fois le germe et le son retirés, l’amande est moulue avant d’être humidifiée. La pâte obtenue donne, après des phases de cuisson, de séchage et de tamisage, des granulés de tailles différentes. Riche en protéines et en gluten, la semoule est l’ingrédient essentiel à la fabrication des pâtes alimentaires.

La semoule de blé s’achète en supermarché ou dans les épiceries orientales où le choix se portera sur de la semoule moyenne ou fine. La première sert aussi bien à réaliser des plats salés (soupe, gnocchis) que des plats sucrés (bouillies) alors que la seconde sert davantage à la confection de pâtisseries (gâteau de semoule). La mention « qualité supérieure » indique que seule la partie centrale de l’amande de blé a été utilisée pour faire la semoule.

Faire cuire la semoule de blé dans de l’eau ou du lait pendant 5 à 10 minutes sans cesser de remuer.

La semoule de blé dur sert à réaliser vos pâtes maison et sert entre autre à réaliser les grains de couscous. Ce dernier résultant de l’agglutination de grains de semoule de blé. Les réalisations salées comme sucrées sont nombreuses. Il remplace la farine dans les gâteaux et se substitue au riz pour les entremets. Il agrémente les potages de légumes, est l’ingrédient principal du taboulé et accompagne les crustacés et la volaille.

La semoule doit être conservée dans un endroit sec à l’abri de la lumière.

La semoule de blé est riche en protéines et en glucides, ce qui en fait une source importante d’énergie. Elle ne contient en plus aucunes matières grasses.

Les recettes