Consommé quotidiennement dans les pays du Proche et du Moyen-Orient mais aussi dans certains pays des Balkans et du pourtour méditerranéen, ce pain qui se présente sous la forme d’une galette revêt différentes formes (rond, ovale) et différentes appellations (pide en turc, khubz en arabe). On l’appelle pain libanais, pain turc et plus généralement pain arabe. Il sert d’accompagnement en plat principal, pour les mezzés ou se déguste avec du miel. Mais on le connait surtout pour les kebabs ou les sandwichs fallafels.

Les pitas s’achètent désormais en supermarché. Mais on les trouve également dans les boulangeries franco-orientales ou juives.

Contrairement à d’autres pains, réaliser une pâte à pita est relativement simple.

La cuisson au four d’une pita faite maison requiert moins de 5 minutes.

Le pain pita fait d’excellents sandwichs. On peut le garnir de légumes, de viandes et l’accommoder comme un sandwich classique. Le petit plus : aromatiser la pâte à pita de graines de cumin ou de graines de lin par exemple.

Un pain pita frais se conserve 1 à 2 jours. Un pain pita industriel se conserve plusieurs semaines. On peut les congeler.

Le pain pita est un pain riche en sodium, en potassium et en glucides complexes. Il est une bonne source de protéines végétales.