Kakos

Kakos

Le kakos est le nom donné au jarret de porc saumuré et généralement tranché en deux. Il peut être « salé » ou « demi-sel ». Ce morceau du porc est bon marché et savoureux. Dégusté sans son enveloppe grasse, le kakos est une viande particulièrement maigre. Il constitue une bonne source de sélénium, potassium et magnésium.

Le kakos doit être brillant avec une chair claire, rose nacré. Vérifier que la graisse attachée à sa peau est bien blanche et sans trace d'humidité.

Le kakos a besoin d'être dessalé pendant quelques heures avant cuisson. Pour cela, le plonger dans une grande quantité d'eau fraîche qui doit être renouveler toutes les heures. Une fois égoutté, l'éponger soigneusement avant de le braiser.

Le kakos est un morceau de viande qui a besoin de mijoter lentement et longuement pour s'attendrir.

Une fois braisé, le kakos se cuit ensuite au court-bouillon avec des légumes anciens et/ou racine et est servi en potée avec des pommes de terre. Il peut également être cuisiné au four. Dans ce cas, le laquer avec du miel ou du sirop d'érable afin qu'il caramélise légèrement. Le kakos peut être parfumé au thym, au laurier ou avec des épices telles que le cumin, la cannelle ou le gingembre.

Le kakos se conserve 2 à 3 jours au réfrigérateur dans la partie la plus froide, bien emballé dans son papier d'origine. Il se congèle sans problème.

Abonnement premium

Accédez aux meilleures recettes des chefs

Découvrez les 6 000 meilleures recettes de la gastronomie française

Apprenez les secrets des plus grands chefs

Progressez en reproduisant les gestes des cuisiniers avec nos 2 000 vidéos

Sans engagement