Produit phare de la gastronomie italienne, le gorgonzola séduit de plus en plus le palais de fins gourmets français. Ce fromage persillé à pâte molle qui ressemble à s’y méprendre à du marbre est aussi gouteux que ses congénères hexagonaux. Détenteur d’une AOC depuis 1955 et d’une AOP depuis 1996, ce fromage italien doux et crémeux apporte une onctuosité aux sauces et aux crèmes, et rehausse le goût de différentes préparations salées.

Le gorgonzola se consomme toute l’année mais la période estivale est à privilégier. Le choix du gorgonzola s’effectuera selon la période d’affinage. Un gorgonzola affiné de 5 à 8 semaines sera doux avec une pâte couleur ivoire. Au bout de 3 mois d’affinage, on parlera de gorgonzola piccante, un fromage piquant dont la couleur virera vers l’ocre. S’assurer que la mention « DOP », équivalent italien de l’AOP, soit bien apposée sur l’étiquette.

Le gorgonzola se fond parfaitement dans les traditionnels plats de pâtes ou de risottos. Mais c’est un fromage qui s’accorde particulièrement bien avec les champignons, les légumes racines comme le panais et avec la viande blanche. Le gorgonzola offre également de belles associations sucrées salées accompagné de miel, de poire, de figues ou de nectarines.

Le gorgonzola se conserve plusieurs semaines dans le réfrigérateur emballé dans une boîte de conservation ou dans du papier aluminium, dans ce cas, veillez à retirer les croûtes.

Le gorgonzola est une excellente source de protéines et de calcium quoique riche en matières grasses.

On trouve le gorgonzola dolce (doux), et le gorgonzola piccante (piquant), au goût plus prononcé et piquant du fait de ce long affinage.