La crème de marrons a vu le jour en Ardèche, à la fin du XIXe siècle. Il s'agit d'une invention de l'entrepreneur Clément Faugier pour recycler ses brisures de marrons glacés invendables. La crème de marrons est réalisée aujourd'hui avec de la pulpe de châtaigne et du sirop de sucre. Elle peut être aromatisée à la vanille. Depuis 1924, la marque « Crème de marrons de l'Ardèche » est officiellement déposée. La châtaigne d'Ardèche bénéficie d'ailleurs depuis 2006 d'une appellation d'origine contrôlée (AOC), englobant 65 variétés traditionnelles.

La crème de marrons est conditionnée en boîte de conserve ou bien en tube métallique. Elle se trouve aux rayons confiture des supermarchés. Dans les régions productrices de châtaignes (Rhône-Alpes, l'Aquitaine et Languedoc-Roussillon), il est possible d'acheter de la crème de marrons artisanale. Elle peut également être préparée à la maison avec des châtaignes fraîches ou surgelées, ou encore avec de la purée de marrons non sucrée.

Pour réaliser sa crème de marrons maison, il faut tout d'abord cuire les châtaignes décortiquées dans de l'eau, les réduire en purée puis ajouter leur poids en sucre avant de faire confire le tout dans une bassine à confiture.

La crème de marrons supporte bien les hautes températures : elle se glisse volontiers dans les pâtes à cakes et gâteaux pour leur apporter du moelleux et une saveur délicate.

La crème de marrons se déguste de la même façon qu'une pâte à tartiner : on l'étale sur une gaufre, une crêpe, une tartine de pain, etc. Elle garnit la galette des Rois, des gâteaux et des bûches de Noël et tapisse le fond de tartes aux pommes par exemple. Elle parfume également des crèmes glacées, des yaourts et des mousses.

La crème de marrons en conserve se garde pendant des mois voire des années, à condition de l'entreposer dans un endroit frais et sec et à l'abri des variations de température. La crème de marron artisanale devra être consommée dans les mois qui suivent sa mise en pot.

Les recettes