Spécialité emblématique de la Normandie, le camembert est un fromage de lait cru de vache à pâte molle. Génériquement, le mot camembert peut désigner un type de fromage, mais l’appellation « camembert de Normandie » est protégée depuis 1982 et rigoureusement contrôlée. Commercialisé dans une boîte en bois, le véritable camembert est moulé à la louche et présente 45% de matières grasses sur la matière brute. Les premières mentions du camembert remontent au XVIIIème siècle.

Pour choisir un camembert, il convient de le saisir entre le pouce et l’index pour apprécier sa fermeté. S’il n’est pas assez fait, il sera bien ferme. S’il est trop mou, il risque d’être trop fait et donc fort en goût et piquant. Le camembert idéal est juste moelleux.

Sortir le camembert du réfrigérateur au moins 30 minutes à l'avance avant de le consommer.

Le camembert est délicieux rôti. Il cuit 20 minutes à 180°C (thermostat 5).

S’il trône souvent sur un plateau de fromages, le camembert peut également être préparé en sauce, rôti ou en salade, piqué de cerneaux de noix et de raisins de Corinthe. Il peut aussi être utilisé dans la préparation de tartes ou de gratins.

Le camembert se conserve quelques jours au réfrigérateur,  entre 4 et 7°C. Votre camembert n’est pas assez fait ? Ôtez le camembert de sa boîte en carton (mais pas de son papier) et enveloppez-le de papier journal légèrement humidifié pendant quelques jours.

Le camembert est une excellente source de calcium et de protéines. Ceux qui ne digèrent pas le lactose le consommeront sans problème : il n’en contient pas. Le produit fini contient 22% de matières grasses.

Les recettes