Le gamberoni est un crustacé rare proche des gambas. Cette grosse crevette se trouve dans les eaux du Golfe de Gênes (Italie) à 400 mètres de profondeur, dans l'Atlantique Est (de la Sierra Leone au Maroc) ainsi que dans l'Atlantique Ouest (du golfe du Mexique à la Caroline du sud). C’est une espèce protégée dans certaines zones, par exemple à Mayotte, où il est interdit de l’élever, de la pêcher et de la commercialiser.

S’il est possible, selon les régions, de trouver des gamberoni toute l’année, la meilleure période pour en déguster est de juin à septembre. Les plus célèbres viennent de San Remo. Pour vous assurer de leur fraîcheur, appuyer légèrement sur la carapace qui doit rester ferme et non molle. Sa couleur doit être d’un rouge corail intense. On peut les trouver fraîches ou surgelées.

Avant cuisson, ouvrir légèrement le dos pour enlever leur boyau. Elles peuvent être cuisinées décortiquées ou non.

À la poêle ou à la plancha, les faire cuire 1 à 2 minutes selon leur taille sur chaque face. Au four, compter 5 minutes à 210°C (thermostat 7).

Bien qu’elles soient plus fines, les gamberoni peuvent s’utiliser comme les gambas, et, dans une moindre mesure, comme des crevettes.

Elles doivent se consommer fraîches (dans les 24h suivant l’achat), mais supportent très bien la congélation (1 à 2 mois).

Comme les gambas, les gamberoni sont riches en vitamines B12, en phosphore et en niacine, et sont source de fer et de magnésium. Peu caloriques, elles ont une faible teneur en matières grasses et en graisses saturées. Elles sont riches en protéines.

Abonnement premium

Accédez aux meilleures recettes des chefs

Découvrez les 6 000 meilleures recettes de la gastronomie française

Apprenez les secrets des plus grands chefs

Progressez en reproduisant les gestes des cuisiniers avec nos 2 000 vidéos

Sans engagement