Gyromitres

Gyromitres

Longtemps utilisé en cuisine et considéré comme comestible, le gyromitre est désormais interdit à la vente. Sa toxicité est avérée : dans les cas les plus graves (s’il est consommé cru par exemple), le gyromitre peut être mortel. Avant qu’il ne tombe en disgrâce, ce champignon était préparé avant consommation en le faisant bouillir avant cuisson. Parfois surnommé « fausse morille » en raison de sa ressemblance physique avec la morille, on le retrouve encore en vente dans l’est ou le nord de l’Europe. Le gyromitre possède un pied trapu et creux et un chapeau de 4 à 10 centimètres aux lobes cérébriformes (en forme de cervelle) bruns.