Charcuterie d’origine lyonnaise, la rosette est un gros saucisson long fabriqué à partir de morceaux nobles de porc. Elle tient son nom du boyau de porc utilisé pour sa confection et dont l'extrémité est de couleur rosée.

La rosette peut s’acheter entière ou découpée en fines tranches et plus ou moins sèche. On en trouve chez le charcutier ainsi que dans les rayons charcuteries des grandes surfaces. Dans ce dernier cas, privilégier les rosettes 100% pur porc sans ajout d'arômes et de colorants.

Pour en apprécier la saveur, la rosette doit être coupée en fines tranches à l’aide d’un couteau ou d’une trancheuse. Avant de déguster une tranche de rosette, il est conseillé de retirer la fine peau blanche qui l’entoure, même s'il s'agit d'un boyau naturel.

La rosette se consomme en apéritif ou en entrée, seule ou mélangée avec d’autres produits dits de charcuterie (jambon, saucisson, saucisse sèche, cervelas). La rosette peut également servir à réaliser des sandwiches. On l’associe alors avec quelques cornichons pour donner une note acidulée. Enfin, il est possible d’incorporer la rosette dans certains plats, comme sur une pizza par exemple, en remplacement des pepperonis (salami à base de porc et de bœuf).

La rosette se conserve dans un endroit sec, à l’abri de la chaleur.

Comme l’ensemble de la charcuterie, la rosette est un aliment calorique et très riche en matière grasse. Il convient donc d’en manger en petite quantité.

Les recettes