La rascasse est une variété de poissons de roche vivant dans les profondeurs que l’on trouve notamment en mer Méditerranée. Ce poisson est reconnaissable à sa tête plutôt disgracieuse et aux épines qui parsèment son corps. D’ailleurs, le nom rascasse vient du mot provençal « rascous » qui signifié « rugueux », « teigneux ». Sa chair blanche est assez ferme.

On trouve de la rascasse chez le poissonnier ou dans les rayons poissonnerie des grandes surfaces. Comme pour tous les poissons, on reconnaît une rascasse fraîche à la brillance de sa peau, à la fermeté de sa chair et à ses ouïes bien rouges. Son odeur ne doit pas être désagréable ou faire penser à l’ammoniac. La rascasse est un poisson au prix assez abordable.

La rascasse peut se cuisiner entière ou en filets, en fonction de la recette à réaliser. Toutefois, même cuite entière, il est primordial de vider la rascasse avant de procéder à la cuisson. On peut également l’écailler à l’aide d’un écailleur et couper les épines et les nageoires à l'aide de ciseaux à poisson.

La rascasse peut se cuisiner au four, en papillote, en croûte de sel ou en friture. Les filets de rascasse, dont la chair est assez ferme, sont excellents cuits à la poêle ou sur une plancha.

La rascasse est un des poissons emblématiques de la fameuse bouillabaisse et plus généralement de la soupe de poissons.

La rascasse, qu’elle soit entière ou en filet, peut se conserver 2 à 3 jours au réfrigérateur dans son papier d’emballage. Il est recommandé de la placer dans un sac plastique afin que l’odeur du poisson n’imprègne pas les autres aliments stockés dans le réfrigérateur.

La rascasse est un poisson blanc peu gras et peu calorique.

Il existe de nombreuses variétés de rascasses mais toutes ne sont pas comestibles. Certaines, comme la rascasse volante, sont même venimeuses. Sur les étals des poissonniers, on trouve surtout de la rascasse rouge.

Les recettes