Au même titre que le curry, le garam masala est un mélange d’épices dont la composition et les dosages varient selon les régions et les goûts de chacun. Grand classique de la cuisine du nord de l’Inde, il signifie « mélange chaud ». On en retrouve une variante dans la cuisine réunionnaise, sous le nom de « massalé ». Ce mélange d’épices accommode les viandes, le riz et même les légumes.

On trouve du garam masala déjà préparé dans les magasins d’épices et même en grande surface, sous forme de poudre ou de pâte. Il est également possible de le préparer soi-même.

Si la composition du garam masala varie, on y retrouve en règle générale de la coriandre, du cumin, du gingembre, de la cannelle, de la cardamome, du poivre noir, de la muscade, du piment doux, du laurier et des clous de girofles. Pour en faire soi-même, il suffit de moudre toutes les épices avec un mortier jusqu’à obtenir une poudre assez fine.

Il est possible de poêler rapidement le garam masala avant utilisation : ses saveurs en seront décuplées. En revanche, on ne cuit pas les ingrédients dedans comme on peut le faire avec le curry : il convient de l’ajouter en fin de cuisson.

Les utilisations du garam masala sont multiples : ce mélange d’épices peut parfumer les volailles et autres plats de viandes (le filet mignon ou l’agneau notamment), mais aussi le riz ou les légumes qui l’accompagnent.

Conserver le mélange dans une boite hermétique à l’abri de l’humidité.

Elle dépend des épices utilisées mais également du plat que le garam masala parfume.

Les recettes