Dans le porc, la palette est un morceau de choix situé sur la partie supérieure de l’épaule, contre l’omoplate, que l’on retrouve dans le commerce avec ou sans os. C’est une pièce savoureuse qui peut se révéler bien moelleuse et tendre si elle a été cuite assez longtemps. Traditionnellement, on la cuisine mijotée avec des petits légumes. La bonne astuce ? Cuire la palette dans un verre de cidre par kilo avec un bouquet garni, pour parfumer subtilement la chair du porc.

Eviter toute palette de porc à l’odeur désagréable et opter pour un morceau avec une chair ferme, rose clair et pâle sans excès d’humidité. Elle peut être vendue avec ou son os, et même demi-sel pour certaines utilisations (petit salé aux lentilles, choucroute). Compter 1,5 kg pour six personnes.

Si la palette de porc a été conservée au réfrigérateur, la sortir quelque minutes avant de la mettre à cuire.

La palette de porc se déguste rosée. Compter 1h30 par kilo à 160°C.

La palette de porc se prête à de nombreuses recettes : on la retrouve rôtie, mijotée en cocotte avec des carottes ou en potée, avec de la choucroute ou encore des lentilles.

Conserver la palette de porc dans son papier d'emballage, dans du papier aluminium ou dans du film plastique alimentaire au réfrigérateur pendant trois jours.

La palette est riche en protéines, en vitamines B et en zinc.

Les races de porc les plus répandues en France sont le Landrace, le Large White, le Duroc et le Piétrain.

Les recettes