Le kangourou est une viande rouge consommée depuis des siècles par les peuples aborigènes d'Australie. Sa commercialisation n'est cependant autorisée que depuis 1980. La viande de kangourou est essentiellement issue d'élevages australiens. Elle très tendre, peu calorique et particulièrement maigre (moins d'1% de matière grasse). Son goût se rapproche de celui de la biche. Riche en protéines et en fer, elle constitue une alternative à la viande de bœuf.

Eviter d'acheter de la viande de kangourou surgelée, elle perd tout intérêt gustatif une fois décongelée. Le kangourou étant rare sur les étals du boucher, il est préférable de se tourner vers les filets ou steaks de kangourou sous vide que l'on peut trouver dans certaines grandes surfaces et sur les sites en ligne spécialisées dans la vente de viandes exotiques.

La viande de kangourou doit être sortie du réfrigérateur au moins une demi-heure avant sa cuisson. Elle peut être marinée la veille dans un mélange de vin rouge et d'aromates (oignon, laurier, coriandre) ou bien d'huile d'olive et d'herbes fraîches (romarin notamment). Elle devra alors être soigneusement épongée avant d'être braisée.

Les filets ou steaks de kangourou se saisissent sur feu vif dans un fond de matière grasse. Ils peuvent également être dorés au-dessus des braises. Tout comme le bœuf, la viande de kangourou s'apprécie saignante ou à point.

La viande de kangourou se marie particulièrement bien avec les sauces aigres-douces à l'ananas, au kiwi ou encore aux griottes.

La viande de kangourou se conserve 2 à 3 jours dans la partie la plus fraîche du réfrigérateur. Cette viande étant riche en eau, il n'est pas recommandé de la congeler.