Edulcorant à l’aspartame

Edulcorant à l’aspartame

Alternative au sucre, l’aspartame est un édulcorant de synthèse. Attention cependant, il ne remplace le sucre que dans certains cas. Autorisé à la vente depuis la loi du 5 janvier 1988, il permet de réduire l’apport en saccharose mais d’apporter un goût sucré aux boissons ou autres préparations. Découvert par l’Américain J. Schlatter dans les années 60, l’aspartame est composé de deux acides aminés naturels. C’est, devant la saccharine ou les cyclamates, l’édulcorant le plus utilisé.

On trouve de l’aspartame en poudre fine conditionné sous plusieurs formes : en bâtonnet prêts à être utilisés pour le café, en boîte, en cubes, liquide, et en « sucrettes ».

L’aspartame ne supporte pas la cuisson : il perd alors de son pouvoir sucrant. Ne l’ajouter qu’à la dernière minute dans des préparations chaudes. Il tolère une cuisson douce au bain-marie.

L’aspartame permet de donner un goût sucré à des boissons, yaourts, compotes, chocolats, gâteaux, confiseries. Il n’a cependant pas les mêmes propriétés que le sucre : impossible d’en faire du caramel ou des confitures.

Pour savoir si l'aspartame est toujours comestible, se fier la date limite de consommation. C’est un produit très stable qui se conserve quelques années sans mal.

L’aspartame est aussi calorique que le sucre ! Si ce produit est finalement plus léger, c’est que son pouvoir sucrant est largement supérieur. Ainsi, 2cl d’aspartame équivalent à 20g de sucre : il convient d’avoir la main légère en la dosant.

Abonnement premium

Accédez aux meilleures recettes des chefs

Découvrez les 6 000 meilleures recettes de la gastronomie française

Apprenez les secrets des plus grands chefs

Progressez en reproduisant les gestes des cuisiniers avec nos 2 000 vidéos

Sans engagement