Le Mont-Blanc de Sébastien Gaudard, un sommet de gourmandise

Par Victoria Houssay - 16 janv. 2017
Adresse gourmande

Une débauche de vermicelles de marrons, la douceur d'une crème fouettée parfumée à la vanille et le croustillant de la meringue : le Mont-Blanc est l'une des pâtisseries phares de Sébastien Gaudard... Découvrez-la en images.

Crédits : Capture écran - vidéo Mont-BlancSébastien Gaudard nous présente son Mont-Blanc, l'un des desserts phares de ses boutiques parisiennes

Savez-vous quelle est la pâtisserie française préférée des Japonais ? Ce n'est ni le délicat Saint-Honoré, ni le joufflu Paris-Brest, mais le Mont-Blanc. Pourtant, cette douceur aux marrons ne jouit pas d'une telle popularité dans l'Hexagone... Contrairement aux autres exemples cités - il en va de même pour un millefeuille ou une religieuse - on ne le trouve pas dans la moindre boulangerie-pâtisserie de quartier.

Pour en déguster un digne de ce nom, nous avons poussé la porte de la très jolie pâtisserie des Martyrs, située dans la rue du même nom. C'est ici que Sébastien Gaudard et ses équipes préparent des recettes traditionnelles de la pâtisserie française... ou italienne, puisque les premières traces de celui qu'on appelle aussi "Monte Bianco" nous viennent d'au-delà des Alpes. En Alsace, la "Torche aux Marrons" est également un dessert similaire. De Tokyo à Strasbourg, de Paris à Milan, le Mont-Blanc et la délicatesse de son goût de marron enchantent les becs sucrés.

La composition et la structure de la pâtisserie sont très simples : une base de meringue, une garniture de crème fouettée vanillée (agréablement peu sucrée à la Pâtisserie des Martyrs) et un pochage de vermicelles aux marrons... De quoi en faire une gourmandise hivernale ? Pas pour Gaudard, qui nous a confié en vendre autant toute l'année. Tout schuss sur le plaisir !

Toutes les actus