Les raisins secs sont des raisins qui, selon leur provenance, ont été séchés au soleil, ou au vent ou, pour ceux qui sont industriels dans des tunnels de dessiccation. Ce séchage rend les raisins secs très doux et sucrés. Très employés en pâtisserie et en viennoiseries, les raisins secs se retrouvent aussi dans nombre de mets salés ou salés/sucrés.

Les raisins secs se consomment toute l’année. On peut les acheter en vrac ou en sachets en grandes surfaces et dans les épiceries. Il faut les choisir plutôt moelleux et d’une couleur qui va du jaune doré au brun sans traces de sucre à leur surface. Ceux de fabrication industrielle sont enrobés d’huile de palme pour leur éviter de coller.

Les raisins secs se réhydratent le plus souvent dans de l’eau, parfois aromatisée, ou dans du thé ou dans un alcool (souvent du rhum) : c’est selon leur utilisation future.

Les raisins secs s’incorporent dans un grand nombre de préparations sucrées : cakes, kouglof et autres brioches, cookies, muffins, pain aux raisins, riz au lait, gâteau aux pommes, glaces etc. En cuisine, les raisins secs accompagnent aussi bien des viandes, et surtout des volailles (cailles, canard, poulet), offrant ainsi une jolie note sucrée-salée. On les retrouve aussi dans des préparations à base de semoule, comme le couscous, dans des tajines, des chutneys. Ils se mêlent aussi à des légumes.

Les raisins secs peuvent se conserver plusieurs mois dans un récipient hermétique, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Les raisins secs concentrent toutes les vertus du raisin. Ils sont particulièrement riches en glucides, donc très énergétiques. Ils regorgent de sels minéraux, de vitamines du groupe B et d’antioxydants.

Il existe plusieurs variétés de raisins secs avec ou sans pépins. Outre les fameux raisins de Corinthe (Grèce), reconnaissables à leur couleur brune très foncée, il y a les raisins de Smyrne (Turquie, Californie) et les Sultanines (Grèce) qui sont sans pépins. Les raisins de Malaga (Espagne, AOP), plus gros, ont des pépins.