Nutrition : décryptons les idées reçues

Par Paule Neyrat / Diététicienne-nutritionniste - 29 mars 2016
Nutrition

Des pâtes et des légumes secs qui feraient grossir parce qu’ils sont riches en glucides à l’ananas qui fait maigrir, en passant par les aliments brûleurs de graisse et ceux qui empêcheraient de dormir : les idées reçues en nutrition ont la vie dure. Démêlons le vrai du faux.

Crédits : DR - FotoliaEn nutrition, les idées reçues ne manquent pas !

1/ Les glucides sont à bannir...

Votre équilibre alimentaire exige que la moitié, au moins, de vos calories soit apportée par les glucides. Soit 250 g à 310 g par jour selon que vous êtes une femme (qui a en moyenne besoin de 2000 calories par jour) ou un homme dont les besoins s’élèvent à 2500 calories. Ces glucides vous fournissent l’énergie dont vous avez besoin à chaque instant (même quand vous dormez). Ils ne font grossir que si vous en abusez, si vous dépassez ce quota en consommant moult produits sucrés et si, au lieu de vous désaltérez avec de l’eau, vous buvez quotidiennement des sodas...

... notamment les céréales et les légumes secs

D’après les tables de composition nutritionnelle des aliments, les céréales comme les pâtes et le riz sont effectivement riches en glucides. Elles en contiennent en moyenne 70 g pour 100 g et renferment 6 à 8 g de protéines végétales. Mais ces chiffres font référence à des produits crus. Or ce n’est pas ainsi que vous les consommez ! Vous les faites cuire obligatoirement dans de l’eau, ils en absorbent au moins trois fois leur volume, ce qui réduit considérablement l'apport en glucides et protéines : une fois cuites, les céréales contiennent, en moyenne, seulement 30 g de glucides et 4 g de protéines pour 100 g. Il en va de même pour les légumineuses qui renferment environ 50 g de glucides et 25 g de protéines pour 100 g à l'état brut, mais seulement 15 à 20 g de protéines et 6 à 8 g de protéines une fois cuites.

2/ La vitamine C empêche de dormir

Depuis 1934, il est toujours inscrit sur les notices de comprimés de vitamine C : « Ne pas prendre ce médicament en fin de journée à cause de son effet légèrement stimulant ». Et ce, bien qu’aucune étude réalisée depuis n’ait jamais montré cet effet. La vitamine C intervient dans une multitude de réactions biochimiques dans votre organisme, dont la synthèse de la dopamine, un neuromédiateur qui intervient dans l’éveil et dans la vigilance. Mais elle n’empêche pas de s’endormir. Vous pouvez savourer tranquillement une bonne salade d’agrumes à la fin de votre dîner.

3/ Il existe des aliments brûleurs de graisse...

Ils fleurissent partout, ils auraient le pouvoir magique de « brûler » spontanément les graisses corporelles, ce qui est absolument faux. Vous trouvez sur le Net des listes interminables d’aliments brûleurs de graisse : légumes, fruits, viandes, tout y passe... Sans compter les compléments alimentaires dont certains contiennent des substances dangereuses pour votre santé.

La graisse, c’est de l’énergie en stock : 9 calories par gramme. Vous avez une autre réserve d’énergie sous forme de glycogène, un glucide complexe fabriqué par votre foie. Il y est stocké ainsi que dans vos muscles et il représente environ 1500 calories. C’est cette réserve de glucides qui est utilisée en priorité. Le seul et unique brûleur de graisse, c’est l’exercice physique qui mobilise vos lipides de réserve quand votre stock de glycogène est épuisé.

... l'exemple de l’ananas considéré comme un allié minceur

L’ananas contient une substance, la broméline, qui a la propriété de scinder les protéines. On se sert beaucoup de cette molécule dans l’industrie agroalimentaire, en particulier pour attendrir les viandes. Mais la broméline n’a rien à voir avec les lipides : elle n’a absolument pas le pouvoir de dissoudre les graisses. De plus, elle se trouve surtout dans la tige et les feuilles de l’ananas que l’on ne consomme pas. Cette escroquerie de l’ananas soi-disant « brûle graisse » perdure malheureusement grâce aux gélules de broméline toujours vendues sur Internet.

Crédits : DR - FotoliaL'ananas n'a aucunement le pouvoir de dissoudre les graisses

4/ Le persil, le grand pourvoyeur de vitamine C

Vous avez besoin de 80 à 100 mg de vitamine C par jour. Le persil contient 190 mg pour 100 g, il est effectivement très riche en vitamine C (en plus d'être riche en carotènes et autres antioxydants, ainsi qu'en sels minéraux de toutes sortes). Petit bémol : 100 g, c’est le poids moyen d’une botte de persil. Elle couvre largement vos besoins. Mais à quel moment consommez-vous une botte de persil entière ? Les autres fines herbes sont aussi bien fournies que le persil. Voilà une bonne raison de les utiliser largement dans votre cuisine et de préparer régulièrement une bonne salade d’herbes.

5/ Boire une soupe ou de l'eau en mangeant provoque des ballonnements

Ces idées reçues viennent probablement de la sensation de plénitude que l’on peut alors éprouver. Une bonne soupe de légumes commence à remplir l’estomac et appelle la satiété, ce qui est une bonne chose. Boire de l’eau au cours du repas contribue aussi à celle-ci. Mais on ne « gonfle » pas pour autant !

Quant aux fruits en fin de repas, l’argument - totalement farfelu - est que leurs glucides donnent des ballonnements car ils fermentent dans l’estomac. Toute fermentation exige des bactéries. Or, il n’y en a pratiquement pas dans l’estomac qui est un milieu très acide puisque ses parois sécrètent de l’acide chlorhydrique. Bien au contraire, les fruits sont encore plus bénéfiques en fin de repas car ils contiennent de la vitamine C qui favorise l’absorption du fer.

Crédits : DR - FotoliaLa clé : faire des choix judicieux
Crédits : DR - FotoliaMangez une salade d'herbes régulièrement !
Crédits : DR - FotoliaBoire de l'eau ne fait pas maigrir
Crédits : DR - FotoliaLa viande rouge, les abats et les fruits secs sont riches en fer

Manger des épinards comme Popeye et boire de l'eau pour maigrir, les bons réflexes ?

Non, les épinards ne sont pas particulièrement riches en fer, les personnes carencées doivent se tourner vers... les abats, produits tripiers dont le fer est mieux absorbé que le fer contenu dans les végétaux.

Non, le poisson n’est pas spécialement bon pour la mémoire et n’augmente pas le QI. Le cerveau, comme tout autre organe, a besoin d'une alimentation saine et équilibrée pour bien fonctionner.

Non, sauter un repas ne fait pas maigrir et boire de l’eau non plus ! L'eau est certes dépourvue de calories mais ne contribue en rien au processus d'amaigrissement. Elle permet tout au plus d'agir comme coupe-faim afin d'éviter les grignotages intempestifs.

Non, il n’y a pas d’huile plus légère qu’une autre : toutes contiennent 99,9 % de lipides et apportent 90 calories pour une cuillerée à soupe (10 g). En revanche, elles ont des compositions différentes en acides gras, voilà où est la différence.

Toutes les actus