Fromage en cuisine : des recettes pour chaque occasion

Par Académie du Goût - 12 févr. 2019 - Mis à jour le 22 févr. 2019
Variations autour...

« Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ? ». Cette citation du général De Gaulle que tout le monde connaît témoigne, en filigrane, de notre rapport au fromage, cet aliment soit adoré ou… abhorré. Servi pour clôturer un repas ou comme annonciateur du dessert, le fromage sait aussi sortir de ses sentiers battus. La preuve avec notre partenaire Les Nouveaux Fromagers.

Crédits : DRPastrami, coleslaw et cheddar composent le Reuben sandwich,

Acheter son fromage dans une fromagerie est un petit plaisir dont certaines ne renonceraient pour rien au monde. Se délecter des conseils avisés du fromager, goûter aux fromages fraîchement affinés sont autant d’avantages que vous ne trouverez pas au supermarché ! L’autre solution : se faire livrer du fromage chez soi via un abonnement mensuel. C’est le concept du site Les Nouveaux fromagers, créé en 2013 par deux trentenaires amateurs de fromage. Leur credo est simple : faire découvrir, chaque mois, 4 fromages au lait cru rigoureusement sélectionnés par deux fromagers forts de 20 ans d’expérience. Le tout complété par un livret de dégustation pour mieux guider le consommateur. Un amateur de fromage qui ne sait, parfois, comment le déguster autrement que sur un plateau. S’inspirer, ce n’est choisir :** voici 10 recettes pour sublimer le fromage**.

Pluie, vent, neige : triptyque désolant de cette période de l’année. Heureusement que certains plats existent dans notre répertoire culinaire pour passer cette étape douloureuse en douceur. Prenez la tartiflette, ce gratin de pommes de terre et de lardons recouvert d’un manteau... de reblochon qui réchauffe les corps engourdis par la froideur de l’hiver. Les amateurs de légèreté se tourneront davantage vers un autre plat phare à la préparation délicate : le soufflé au fromage. Réconfortant.

Comme nous vous le disions plus haut, le temps est venu de sortir le fromage de son plateau ! Agrémenter une salade verte de tartines de chèvre chaud, ou une salade d’endives de morceaux de morbier sont de sérieuses pistes. Tout comme l’inénarrable gratinée à l’oignon, aussi connue sous la dénomination soupe à l’oignon, breuvage associée à tort aux personnes souffrant de gueule de bois. Cette soupe, simple au premier abord, exige une attention toute particulière sur la préparation du bouillon de volaille (sauf si vous choisissez de ne mettre que de l’eau !), sur le choix du fromage (emmental ou gruyère) et sur la qualité du pain (en fait, il faut privilégier du pain rassis).

Pour un repas rapide les soirs de semaine, les tartes et autres quiches sont tout indiquées. Peu de temps et d’ingrédients sont nécessaires pour réaliser ces plats simples, frugaux mais savoureux. Votre coeur balancera-t-il entre une quiche au fromage avec sa pâte brisée ou une tarte au maroilles typique du Nord avec sa pâte briochée ? Un fromage à l’odeur caractéristique qui séduit autant qu’il rebute. Les dés sont jetés !

Et si le fromage devenait une jolie attention ? Les occasions ne manquent pas pour se mettre aux fourneaux et concocter un plat digne de chefs étoilés. Inspirez-vous de Frédéric Anton et de son oeuf mollet florentine servi avec une crème de comté ou optez alors pour le flan de parmesan en trompe-l'oeil de Thierry Marx. Plus étonnant, les chocolats… au roquefort de Jean-Paul Hévin. Oui, vous avez bien lu.

Le fromage dans un sandwich, c’est évident me direz-vous ! Oui surtout dans deux spécimens : le premier français gratiné au four, emblématique de la cuisine de bistrot, le bien nommé croque-monsieur ; le second juste poêlé, tout droit venu d’outre-Atlantique, conjugue cheddar et pastrami. Je suis, je suis… le Reuben sandwich.

Toutes les actus