Les poulardes de Bresse sont élevées en plein air, sur le territoire de la Bresse, délimité par la Saône, le Doubs, les premiers contreforts du Jura et les étangs de la Dombes. Il s'agit de poules n'ayant jamais pondu, elles sont d'ailleurs enfermés 21 jours dans l'obscurité pour éviter qu'elles n'atteignent leur maturité sexuelle. Les poulardes de Bresse bénéficient d'une appellation d'origine protégée (AOP). Elles sont alimentées avec du blé, du maïs et des produits laitiers pendant les 8 à 9 mois que dure leur élevage. Dix jours avant leur abattage, les poulardes de Bresse sont engraissées dans des cages en bois appelées « épinettes ». Leur chair fondante, très savoureuse, est très prisée des gourmets au moment des fêtes.

Les poulardes de Bresse sont élevées toute l'année mais font une apparition massive sur les étals du volailler lors des fêtes de fin d'année. A ce moment-là, on trouve des poulardes de Bresse emmaillotées dans un linge. Celui-ci permet de protéger la chair et de mieux répartir le gras. Veiller à ce que la poularde de Bresse porte bien une bague à la patte gauche, où sont gravés le nom et l'adresse de l'éleveur. Cette baque comporte également un logo « volaille de Bresse AOP » et un scellé tricolore à la base du cou indiquant l'adresse de l'abatteur.

Laisser la chair de la poularde de Bresse à température ambiante pendant 1h à 2h avant de la cuire.

La poularde de Bresse est excellente pochée (2h dans un bouillon parfumé). Elle peut aussi être rôtie au four, pas trop longuement, afin de ne pas la dessécher.

La poularde de Bresse est un mets de choix qui se doit d'être accompagnée d'ingrédients de choix comme la truffe et le foie gras. On la sert avec des morilles et une sauce au vin jaune ou avec des légumes glacés. Tout comme la poule, on peut cuisiner une poularde au pot.

Emmaillotée dans un linge propre, la poularde de Bresse gagne à patienter 1 à 2 jours au réfrigérateur avant d'être cuite. Elle n'en sera que plus tendre.