Les Recettes du Bonheur

Les Recettes du Bonheur

Abonnés 7 Abonnements 0

Hassan Kadam a un don inné pour la cuisine : il possède ce que l’on pourrait appeler "le goût absolu"… Après avoir quitté leur Inde natale, Hassan et sa famille, sous la conduite du père, s’installent dans le sud de la France, dans le paisible petit village de Saint-Antonin-Noble-Val. C’est l’endroit [...] idéal pour vivre, et ils projettent bientôt d’y ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Mais lorsque Madame Mallory, propriétaire hautaine et chef du célèbre restaurant étoilé au Michelin Le Saule Pleureur, entend parler du projet de la famille Kadam, c’est le début d’une guerre sans pitié. La cuisine indienne affronte la haute gastronomie française. Jusqu’à ce que la passion d’Hassan pour la grande cuisine française – et pour la charmante sous-chef Marguerite – se combine à son don pour orchestrer un festival de saveurs associant magnifiquement les deux cultures culinaires. Le charmant village baigne désormais dans des parfums débordants de vie que même l’inflexible Madame Mallory ne peut ignorer. Cette femme qui était autrefois la rivale d’Hassan finira par reconnaître son talent et le prendre sous son aile…

Retrouvez plus d'infos sur le film sur Allociné.

Le poulet tandoori revisité ici est un délicieux et délicat mélange d'épices, subtiles et odorantes. Les pilons sont d'abord marinés dans un mélange de yaourt et d'épices puis grillées en cocotte et enfin enfournées. Pour rafraîchir et donner du peps à la recette, on réalise un condiment rapide et très facile à base d'échalote, de gingembre et d'épices.

Au même titre que le curry, le garam masala est un mélange d’épices dont la composition et les dosages varient selon les régions et les goûts de chacun...

Rares sont les films qui parlent de gastronomie. Les cinéphiles amateurs de bonne chère vont bientôt pouvoir découvrir Les Recettes du bonheur, un film produit par Steven Spielberg et l’animatrice star Oprah Winfrey.

Si les restaurants indiens souffrent souvent d’une mauvaise réputation, certains chefs tirent leur épingle du jeu, prouvant que la cuisine indienne peut être subtile et raffinée. C’est le cas de Vineet Bhatia, le premier chef indien à avoir décroché le graal.

Hassan Kadam a un don inné pour la cuisine : il possède ce que l’on pourrait appeler "le goût absolu"…

Indissociables de la gastronomie indienne, les épices lui apportent parfums et couleurs. Des mélanges savoureux, comme le curry ou le garam masala, aux épices typiques, comme le gingembre, le clou de girofle ou le safran, de la cuisine Tamoule aux délices du Penjab, tour d’horizon des aides culinaires indiennes.