Vineet Bhatia, le premier chef indien étoilé au Michelin

Par Académie du Goût - 7 août 2014
Portrait

Si les restaurants indiens souffrent souvent d’une mauvaise réputation, certains chefs tirent leur épingle du jeu, prouvant que la cuisine indienne peut être subtile et raffinée. C’est le cas de Vineet Bhatia, le premier chef indien à avoir décroché le graal.

Crédits : DR - Bloomberg via Getty Images

Dans Les Recettes du Bonheur, Hassan Kadam débarque en France avec toute sa famille. Il découvre que la cuisine indienne est très mal perçue, mais très vite, il casse les codes du Saule Pleureur, un restaurant une étoile au Michelin, revisitant des plats français emblématiques comme le bœuf bourguignon et la crème brûlée. L’histoire de ce chef indien parti de rien ressemble en tout point à celle de Vineet Bhatia. Né à Bombay en 1967, il commence en tant que commis de cuisine dans le groupe Oberoi, une prestigieuse chaîne d’hôtels. Deux ans plus tard, à seulement 23 ans, il devient le chef du restaurant Mewar et Kandahar. En 1993, il arrive à Londres : « Je suis arrivé à Londres sans rien mais avec de l’ambition et mon amour pour la cuisine indienne », raconte-t-il. Il est très déçu par la représentation de la cuisine indienne en Angleterre. Il décide alors de transformer les Anglais en fins gourmets, capable d’apprécier la finesse de la cuisine indienne. Il est rapidement repéré par des critiques culinaires dont Fay Maschler du journal Evening Standard, qui affirme que le chef a « apporté une preuve convaincante que la cuisine indienne est capable d’évoluer ».

Crédits : DR - Metropolitan

En 1999, Vineet Bhatia ouvre le restaurant Zaika, pour lequel il reçoit une étoile au Michelin, faisant de lui le tout premier chef indien étoilé de l’histoire du Guide. Il est désormais connu dans toute l’Angleterre pour avoir révolutionné la cuisine indienne : « Pour moi, la nourriture a toujours été une aventure, mais professionnellement il s'est aussi agi de mettre la cuisine indienne en avant, sur un podium, et sur un plan d'égalité avec les plus belles créations culinaires qui existent. J'ai aussi voulu rester connecté à ma culture, puiser dans les racines traditionnelles, explorer la riche histoire indienne et l'emmener plus loin, la faire évoluer », explique le chef. En 2004 Bhatia ouvre le restaurant Rasoi à Chelsea et continue à impressionner. Deux ans plus tard, il décroche une seconde fois une étoile au Michelin. Le chef étend ensuite son empire dans le monde entier : il ouvre un restaurant à l’Ile Maurice et à Genève où il décroche encore une étoile au Michelin. Vineet Bhatia a su faire évoluer le regard que porte les Européens sur sa cuisine natale. Il a aussi ouvert la voie à de nombreux chefs indiens qui diffusent tous le même message : la cuisine indienne peut être une cuisine gastronomique.

Toutes les actus