Quel couteau pour quel fromage ?

Par Académie du Goût - 2 juin 2017
Cuisiner pratique

À chaque ustensile, son usage précis. Si un premier état des lieux avait été fait sur comment choisir et entretenir ses couteaux, il manquait un point sur une catégorie bien spécifique : les couteaux à fromages. Méprise réparée grâce à notre partenaire Zwilling.

Crédits : DR - ZwillingLe choix d'un couteau pour le fromage ne relève pas du hasard...

Le Général De Gaulle n'avait-il pas déclaré : « Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ? ». Le fromage est une affaire sérieuse, sinon sacrée en France. Finir son repas sans un morceau de fromage ? Impensable. Découvrez nos recommandations.

Servir les fromages à température ambiante est une première condition. Viennent ensuite d'autres règles à respecter pour agencer de manière intelligente et esthétique son plateau de fromages. Pensez à les organiser selon l'origine du lait (vache, brebis, etc.), par leur type de pâte (molle, fleurie, persillée) ou selon leur goût (du plus fort au moins corsé), voire leur couleur. Pour la disposition, présentez les fromages le nez vers l'extérieur pour que la découpe soit plus aisée pour vos convives. À vous ensuite d'agrémenter votre plateau de petites gelées de cerise ou pâte de coing ; sans oublier le vin - rouge, blanc, même rosé selon les fromages. Car qui dit plateau de fromages, dit plusieurs vins pour signer des accords parfaits. Un conseil donné par les sommeliers et fromagers à ne pas négliger. D'ailleurs, certains préconisent de ne proposer qu'un seul fromage – à l'affinage irréprochable - associé à une seule sorte de vin – là aussi de qualité - pour mieux en exhaler les saveurs.

Découper un fromage ne se fait pas de manière hasardeuse. L'image ci-dessous en est la parfaite illustration. Mais encore faut-il choisir le bon couteau ! Pour les fromages à pâte molles (à croûte fleurie ou non) comme le camembert ou le maroilles, optez pour un couteau à fromage dont la lame est ajourée, cela évitera au fromage de coller à la lame. Pour les fromages à pâte mi-dure comme le fromage à raclette, un couteau à lame dentelée ou lisse suffira. En revanche, un couperet à fromage sera (presque) indispensable pour les fromages à pâte dure comme l'emmental ou le beaufort. Le couteau double pointe peut servir pour différentes catégories de fromages mais sert surtout à piquer et récupérer le fromage après l'avoir découpé. Enfin, les fromages d'aspect friable comme le parmesan, le pecorino ou le vieux comté nécessitent l'utilisation d'un ciselet (ou couteau à parmesan), un petit couteau dont lame est courte et arrondie (en forme d'amande) qui permet d'entailler la pâte. Vous n'avez plus aucune raison de faire l'impasse sur un beau plateau de fromages !

Crédits : DRL'art et la manière de découper différents types de fromages

Toutes les actus